FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 6 novembre 2012
(Bien) nourris aux frais de l’Etat

Arnaud Lagardère, patron du Groupe Lagardère qui possède Paris Match, grince des dents, en évoquant la première concubine : « Valérie Trierweiler ne nous a causé que des ennuis »

Que des ennuis… elle a bien la tête à ça, la prédatrice.

Dans un livre que la journaliste Jacqueline Remy lui consacre (Arnaud Lagardère, l’héritier qui voulait vivre sa vie*), le propriétaire de Paris Match, évoque ses rapports difficiles avec Trierweiler, son employée.

Vous plaisantez ? Jusqu’ici, elle ne nous a causé que des ennuis. »

Interrogé dans le livre pour savoir si être le patron de la copine du président lui a apporté des avantages, il lâche : « Vous plaisantez ? Jusqu’ici, elle ne nous a causé que des ennuis. » Nous, c’est Denis Olivennes, directeur d’Europe 1 et du pôle information du groupe Lagardère.

Car le tweet de Trierweiler qui lui colle aux fesses n’est pas son premier essai ! Durant la campagne électorale, un autre message est resté en travers de la gorge d’Arnaud Lagardère.

Alors que Paris Match décide de la mettre en couverture, Madame estime qu’elle devait être prévenue, elle prend la mouche, et promet : « On (c’est à dire François Hollande qui fait où elle lui dit de faire, et elle-même) ne fera plus de papier avec le groupe ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Lagardère parle encore de la concubine comme d’ « une grenade dégoupillée », et avoue qu’il a décidé de se débarrasser d’elle, mais qu’il fait marche arrière trois mois plus tard car « le chef de l’Etat aurait expliqué qu’elle n’était pas vraiment première dame. »

Ah bon ?

Fin octobre, sa manie de faire plier les médias à sa botte la reprend, et elle décide de punir TF1.

TF1 vient de nommer à la tête de son service politique Christophe Jakubyszyn, auteur de « La Frondeuse* » (éd. du Moment), biographie contre laquelle Trierweiler va porter plainte pour avoir dévoilé une partie de sa vie privée qu’elle aurait préféré cacher.

La punition : lors du déplacement de François Hollande au 14e Sommet de la Francophonie, le 13 octobre en République démocratique du Congo, Valérie Trierweiler commence par refuser la présence de la reporter de TF1, puis elle lui interdit l’accès aux images tournées par ses confrères, et qui devaient être partagées entre tous les médias.

Mais… si Trierweiler n’est pas, « vraiment première dame », pourquoi les Français doivent-ils payer ses dépenses personnelles ? Enfin, qui ne dit mot consent paraît-il…

Trierweiler règle ses comptes par Match interposé et elle fait des procès pour défendre sa vie privée

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

* En achetant les livres avec ce lien, vous bénéficiez d’une remise de 5%, et vous soutenez Dreuz qui reçoit une commission de 5%.

http://blogs.lexpress.fr/media/2012/11/06/valerie-trierweiler-na-t-elle-cause-que-des-ennuis-au-groupe-lagardere/

http://www.voici.fr/news-people/actu-people/arnaud-lagardere-valerie-trierweiler-ne-nous-a-cause-que-des-ennuis-470306

http://tempsreel.nouvelobs.com/les-off-politiques/20121025.OBS7086/la-vengeance-de-trierweiler.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz