FLASH
[23/10/2017] La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 8 novembre 2012

L’analyse de l’évolution du score du GOP (Grand Old Party, ou Républicains) entre 2008 et 2012 dans les différents états, permet de constater des particularités.

Dans le Sud, la progression est plus faible qu’au niveau national, à peine un ou deux points de gagnés, et un score en régression dans certains états.

En revanche, dans l’Ouest intérieur, la progression est beaucoup plus marquée, avec dans certains cas des gains supérieurs à 5 points.

Dans le Nord-Est, la progression est faible, au maximum un ou deux points.

Dans les Grands Lacs, nous constatons une progression significative (de 4 à 6 points).

Il semblerait donc que, parmi les bastions conservateurs, la progression – et donc la mobilisation – ait été plus importante dans l’Ouest intérieur que dans le Sud. Le profil de républicain modéré de Romney n’a semble-t-il guère séduit dans l’ancienne Confédération, alors que les habitants des Grandes Plaines de l’Ouest ont été moins réticents à le soutenir. Est-ce sa foi mormone qui a rebuté certains électeurs de la Bible Belt ? Le souvenir de Romney sauvant les J.O. de 2002 à Salt Lake City lui a-t-il fait gagner des voix dans l’Ouest ?

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz une fois par jour.

La progression dans les Grands Lacs me paraît significative, même si elle n’a permis de ne reprendre que l’Indiana, tandis que l’Ohio, le Wisconsin, le Michigan et la Pennsylvanie restaient démocrates avec des marges assez faibles. Je considère que le Nord-Est (à l’exception du New Hampshire) et la côte Pacifique sont perdus pour le GOP et que ce dernier doit impérativement reconquérir ce Midwest des Grands Lacs pour entrer de nouveau à la Maison Blanche.

Le constat est mathématique. Prenons les deux bastions républicains que sont le Sud et l’Ouest intérieur. Le Sud (Texas, Louisiane, Mississippi, Alabama, Géorgie, Arkansas, Tennessee, Floride, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Kentucky, Missouri, West Virginia et Virginia) représente 183 grands électeurs. L’Ouest intérieur (Idaho, Montana, Wyoming, Dakota du Nord, Dakota du Sud, Nebraska, Kansas, Oklahoma, Utah, Arizona et Alaska) représente 54 grands électeurs.

Cela signifie que les bastions conservateurs assurent au GOP 237 grands électeurs en cas de carton plein, il en faut 270 pour être élu Président.

La conclusion s’impose : il faut gagner au-delà de ces bastions pour emporter la Maison Blanche.

C’est la raison pour laquelle la reconquête du Midwest et des Grands Lacs doit à mes yeux être une priorité pour le parti républicain, car c’est cette partie du pays qui est susceptible de basculer dans son camp, en se concentrant sur l’Ohio, l’Iowa, le Wisconsin, le Michigan et la Pennsylvanie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Benax pour Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz