Quantcast
FLASH
[21/06/2019] Reuters: L’Iran a reçu un message de #Trump via Oman durant la nuit, l’avertissant d’une attaque imminente contre l’Iran, selon des responsables du gouvernement iranien  |  [20/06/2019] #Trump affirme que ceux qui ont détruit un drone américain au Moyen Orient ne l’ont pas fait intentionnellement et que l’Iran n’est pas impliqué  |  9 terroristes recherchés, arrêtés en Judée et Samarie  |  [19/06/2019] Les médias disent que les électeurs Républicains ont perdu leur enthousiasme, alors ils cachent que Trump a reçu 24,8 millions $ de dons en 24 h!  |  Les islamistes ne se reposent jamais : nouvelle tuerie dans des villages du centre du Mali, 38 morts et de nombreux blessés  |  [18/06/2019] Guerre de propagande. La Russie met en garde les Etats-Unis contre une tentative de « provoquer la guerre » avec l’Iran  |  Les partisans de Trump font la queue depuis 40 heures pour assister au lancement de sa campagne de réélection – contre 2000 personnes pour le meeting de Joe Biden  |  #Allemagne (Prenzlauer Berg), encore un incident antisémite : un homme non identifié par les médias a insulté et craché sur un #juif portant une kippa  |  Le Bureau de la sécurité diplomatique a cité 15 fonctionnaires pour avoir mal manipulé des informations classifiées concernant le scandale des emails d’Hillary Clinton. L’examen interne est en cours  |  [17/06/2019] Les partisans de #Trump commencent à faire la queue près de deux jours avant le coup d’envoi de la campagne de réélection massive d’Orlando, mardi soir  |  [16/06/2019] Dr Michael Evans (conférence Jerusalem Post – New-York): « Le président Trump est plus sioniste que beaucoup de juifs américains de gauche »  |  Dr Michael Evans : « la gauche tue l’âme, les terroristes tuent le corps »  |  [12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 19 novembre 2012

Un enfant palestinien est mort sous les roquettes du Hamas. CNN, le New York Times et bien d’autres ont accusé Israël. Mais The Telegraph a enquêté…

Pallywood et sa machine à propagande anti-israélienne fonctionne à plein régime. Sans aucun respect pour la petite victime, la photo de l’enfant mort, embrassé sur le front par le PM égyptien, en larmes, a fait le tour de la planète, grâce à la coupable complicité du Daily Mirror et de CNN, et autres médias, aussi peu soucieux de la vérité. **

Enfant tué par le Hamas

Quoi de plus poignant, de plus révoltant que la mort d’un enfant, victime innocente d’une haine dévastatrice, quoi de plus facile que d’utiliser cette mort pour susciter la colère des ennemis d’Israël ?

Et les propagandistes du Hamas et leurs alliés médiatiques occidentaux ne se sont pas fait prier et se sont servis de cet enfant mort pour propager le mensonge qui servira à légitimer encore plus, dans l’esprit des crédules, leurs frappes criminelles contre les civils israéliens.

Or, la vérité est tout autre : cet enfant, sur lequel pleure le PM égyptien, n’a pas été tué par Tsahal lors d’un raid aérien, mais par une roquette errante tirée par le hamas.

Pour CNN, il n’y avait aucun doute : l’enfant avait été bel et bien tué lors d’un raid israélien et il était devenu le symbole des victimes civiles palestiniennes.

Or, le compte rendu de cette triste affaire publié sur le « NY Times » n’a pas confirmé cette version mensongère.

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz une fois par jour.

Profitant de la trêve de trois heures, décrétée pour la visite du PM égyptien, Abed Abou Wardah et son fils de 22 ans Aiman, se rendirent au marché pour y faire des provisions. Les enfants du quartier Annazla sortirent également pour jouer au foot. Mais, vers 9h45, des membres de la famille Wardah et des voisins entendirent le bruit d’ une explosion près de la maison d’Abed Abou, tuant Aiman, le fils, qui rentrait du marché et le petit Mahmood Sadallah de 4ans, qui jouait dans les parages, malgré la demande de son cousin de rester à l’intérieur.

Le père et la tante de l’enfant attribuèrent la mort de l’enfant à un raid israélien, de même que les responsables de la sécurité du hamas.

Comme les dégâts matériels occasionnés par l’explosion n’étaient pas suffisamment importants pour avoir été provoqués par un F-16 israélien, il restait dès lors l’hypothèse que seul un missile errant, tiré par des militants palestiniens, pouvait être responsable de ce drame.

aucune attaque aérienne n’avait été lancée pendant la visite du PM égyptien Mr Kandil.

Israël, d’ailleurs, nia avec véhémence tout implication dans ce drame, réaffirmant qu’aucune attaque aérienne n’avait été lancée pendant la visite du PM égyptien Mr Kandil.

Personne ne semblait avoir été témoins directs de l’explosion. Des éclats d’obus s’étaient incrustés dans les murs et dans les portes des maisons, proches du lieu de l’explosion, et la fenêtre d’une cuisine avait été brisée. En outre, d’après les habitants du quartier, des responsables locaux de la sécurité s’étaient empressés de ramasser les débris, de sorte qu’il devenait impossible de déterminer l’origine de l’explosion.

Si cette explosion avait été effectivement causée par un missile israélien, les gens du Hamas se seraient fait une joie de présenter les débris aux médias.

Or, le PCHR (Palestinian Center for Human Rights) n’avait pas inscrit les deux victimes sur la liste des tués par les raids israéliens, alors qu’il n’avait pas hésité à y inclure une personne, décédée d’une crise cardiaque.

L’enfant a bien été tué par un tir de roquette en provenance de Gaza et non pas d’Israël

Ajouter à cela que le Hamas et les autres groupes terroristes n’avaient pas respecté la trêve de trois heures, contrairement à Tsahal, que plus de 100 roquettes tirées par le Hamas sont tombées sur Gaza, que les dégâts occasionnés et les éclats d’obus correspondent étrangement à ceux observés sur le territoire israélien par les obus de Gaza, il apparaissait dès lors très clairement que l’enfant a bien été tué par un tir de roquette en provenance de Gaza et non pas d’Israël.

Honte aux médias qui colportent les mensonges du Hamas et blâment automatiquement Israël de la mort de civils palestiniens, sans prendre la peine de vérifier l’authenticité des faits reportés.

**Mise à jour

Contrairement au Daily Mirror et à CNN, médias de propagande anti-israélienne, The Telegraph, après vérification, a déclaré que l’enfant avait bien été tué par une roquette du hamas.

« La mort, très médiatisée du petit Mohammed, a été causée par l’explosion d’une roquette artisanale et non par un tir israélien. »

Mais la photo montrant le PM égyptien soulevant le corps de l’enfant mort, hors de l’ambulance, avait déjà fait la une des médias.

Très ému, le PM égyptien déclara : « la mort de ce petit garçon, ce martyr, dont le sang recouvre encore mes mains et mes vêtements, est un drame, que nous ne pouvons passer sous silence » avant de promettre au peuple palestinien de le défendre.

Hélas pour les disciples de la propagande anti-israélienne, les experts du Centre palestinien pour les droits de l’homme, venus sur place samedi, confirment : l’explosion a été provoquée par une roquette palestinienne.

Félicitations à l’équipe du « The Telegraph » pour leur travail d’investigation en toute objectivité.

A quand les démentis des médias, propagateurs de mensonges ?

Traduit et adapté d’un article de R. Spencer – Jihad Watch «Dead child cradled by Egypt’s PM was killed by Hamas”

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz