FLASH
[23/10/2017] La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 23 novembre 2012

Cardinal Ravasi

Michel Garroté, réd en chef – A propos du récent conflit Israël / Gaza, le cardinal Gianfranco Ravasi, président du Conseil pontifical de la culture, ose cette déclaration ahurissante : « c’est un cri universel, qui résonne encore de nos jours. Les enfants meurent à Gaza et le cri des mères est le cri continuel ». Le cardinal ose cela lors de la présentation officielle du troisième tome de « Jésus de Nazareth » de Benoît XVI. Assistent à cette présentation, outre le cardinal Gianfranco Ravasi, d’une part la théologienne Maria Clara Bingemer ; et d’autre part, le Père Federico Lombardi, directeur de la salle de presse du Saint-Siège.

Cela se passe en novembre 2012 au Vatican. L’on retiendra que pour faire la promotion du livre de Benoît XVI, le cardinal Gianfranco Ravasi ne trouve rien de mieux que le Hamastan : en alléguant que les Juifs Israéliens assassineraient des enfants. Au même moment, des enfants meurent dans des dizaines de pays totalitaires et/ou miséreux. Mais le seul exemple qui vient à l’esprit du cardinal, ce sont les boucliers humains utilisés par le régime terroriste de Gaza, et cet exemple, il l’utilise pour incriminer l’Etat hébreu.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et source :

http://www.zenit.org/article-32602?l=french

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz