FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 décembre 2012
Le petit Jihad, 3 ans

Sa mère a prénommé son fils Jihad parce qu’elle est musulmane, qu’elle veut qu’il devienne un terroriste, et parce que son fils est né un 11 septembre, le jour où elle fête dans la joie l’attentat islamiste qui a tué plus de 3000 personnes à New York.

Et pour bien montrer ses intentions, elle a envoyé son fils à l’école d’Avignon avec un Tee-shirt sur lequel est imprimé, d’un coté : « je suis une bombe », et de l’autre « Jihad, né le 11 septembre », faisant de son fils de 3 ans le premier bouclier humain au service de l’idéologie de l’islam.

Et le pauvre petit bout de choux qui n’avait rien demandé à personne en a pris plein la gueule, comme tous les boucliers humains des islamistes :

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz une fois par jour.

  • Lorsque la directrice de l’école s’est aperçue des mots écrits sur le Tee-shirt, elle a mis un polo à l’enfant pour que les inscriptions ne soient plus visibles.
  • Puis elle a alerté l’inspection d’académie et le service éducation de la mairie.
  • Enfin, le soir, lorsque la maman est venue chercher son fils, la maîtresse lui a demandé des explications.

La mère de famille a bredouillé qu’il s’agissait d’une provocation, explique un témoin. La directrice a signifié aux parents que si un autre problème de cette nature devait se produire, l’enfant ne pourrait pas accéder à l’école. »

La mère a été renvoyée devant le tribunal correctionnel d’Avignon, le 19 décembre, poursuivie pour « apologie de crime » à la suite d’une enquête diligentée par le procureur de la République d’Avignon saisi lui-même par le maire de la ville.

Alerté de l’incident et « face à la gravité des mots inscrits sur le tee-shirt de ce gamin, le maire a décidé de saisir le procureur de la République pour qu’une enquête soit activée », souligne Me Claude Avril, avocat de la commune qui a décidé de se constituer partie civile et de demander à la famille 1 € de dommages et intérêts…

J’ai alerté la justice car il s’agit à mon sens de faits graves qui mettaient avant tout en péril cet enfant, dénonce Thierry Lagneau, le maire UMP de Sorgues. Je souhaitais que le procureur envisage les mesures appropriées qui s’imposaient à l’égard de la famille de cet enfant… Pour moi, les parents se sont servis de ce petit pour un message à portée politique. Il s’agit d’une provocation à la haine et au terrorisme », poursuit l’élu qui dénonce « l’irresponsabilité des parents ».

Cette mère mérite également d’être poursuivie pour maltraitance envers un enfant et cruauté. Elle élève son fils dans la haine des autres au travers d’un projet terroriste, et dans l’idée que l’enfant sera transformé un jour en bombe humaine, en lui volant ses années d’innocence.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz