FLASH
[20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  |  Un musulman plein d’amour et de tolérance s’est fait exploser dans la mosquée de l’imam Zaman de Kaboul en Afghanistan  |  Le Hamas à Trump : « Israël, nous voulons l’anéantir, pas le reconnaître » et les médias feignent de ne pas entendre  |  [19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 décembre 2012
Le petit Jihad, 3 ans

Sa mère a prénommé son fils Jihad parce qu’elle est musulmane, qu’elle veut qu’il devienne un terroriste, et parce que son fils est né un 11 septembre, le jour où elle fête dans la joie l’attentat islamiste qui a tué plus de 3000 personnes à New York.

Et pour bien montrer ses intentions, elle a envoyé son fils à l’école d’Avignon avec un Tee-shirt sur lequel est imprimé, d’un coté : « je suis une bombe », et de l’autre « Jihad, né le 11 septembre », faisant de son fils de 3 ans le premier bouclier humain au service de l’idéologie de l’islam.

Et le pauvre petit bout de choux qui n’avait rien demandé à personne en a pris plein la gueule, comme tous les boucliers humains des islamistes :

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz une fois par jour.

  • Lorsque la directrice de l’école s’est aperçue des mots écrits sur le Tee-shirt, elle a mis un polo à l’enfant pour que les inscriptions ne soient plus visibles.
  • Puis elle a alerté l’inspection d’académie et le service éducation de la mairie.
  • Enfin, le soir, lorsque la maman est venue chercher son fils, la maîtresse lui a demandé des explications.

La mère de famille a bredouillé qu’il s’agissait d’une provocation, explique un témoin. La directrice a signifié aux parents que si un autre problème de cette nature devait se produire, l’enfant ne pourrait pas accéder à l’école. »

La mère a été renvoyée devant le tribunal correctionnel d’Avignon, le 19 décembre, poursuivie pour « apologie de crime » à la suite d’une enquête diligentée par le procureur de la République d’Avignon saisi lui-même par le maire de la ville.

Alerté de l’incident et « face à la gravité des mots inscrits sur le tee-shirt de ce gamin, le maire a décidé de saisir le procureur de la République pour qu’une enquête soit activée », souligne Me Claude Avril, avocat de la commune qui a décidé de se constituer partie civile et de demander à la famille 1 € de dommages et intérêts…

J’ai alerté la justice car il s’agit à mon sens de faits graves qui mettaient avant tout en péril cet enfant, dénonce Thierry Lagneau, le maire UMP de Sorgues. Je souhaitais que le procureur envisage les mesures appropriées qui s’imposaient à l’égard de la famille de cet enfant… Pour moi, les parents se sont servis de ce petit pour un message à portée politique. Il s’agit d’une provocation à la haine et au terrorisme », poursuit l’élu qui dénonce « l’irresponsabilité des parents ».

Cette mère mérite également d’être poursuivie pour maltraitance envers un enfant et cruauté. Elle élève son fils dans la haine des autres au travers d’un projet terroriste, et dans l’idée que l’enfant sera transformé un jour en bombe humaine, en lui volant ses années d’innocence.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

 

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz