FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus haut depuis 50 ans – quel « horrible président » ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 10 décembre 2012

Samedi 8 décembre 2012, 13h30. Me voici dans ma ville, à Nancy, revêtu d’un gilet jaune et d’un brassard orange. On m’a sollicité pour faire partie du service d’ordre de la Manifestation Pour Tous de ce jour.

Briefing préalable, je serre la main des autres volontaires. On a ratissé large : dans le service d’ordre, une dizaine de musulmans. J’apprendrai après que la communauté juive locale, sollicitée, n’a pas donné suite. C’est dommage.

14h30 : le cortège s’ébranle. Dans la foule, des familles, des vieillards, des enfants, des gens normaux quoi. Nous sommes des milliers.

Les animateurs entraînent la foule qui reprend en chœur. La consigne a été claire : pas de banderoles homophobes, pas de slogans religieux : nous défendons une institution, tous unis. Devant nous passe une contre-manif de la Fédération Anarchiste. Les CRS sont au milieu, pas d’incident. Sur le chemin, des réactions diverses : « on est avec vous ! » « vous êtes plutôt de droite, non ? » « l’obscurantisme ne passera pas par moi ! ». Les réactions positives me semblent la majorité.

16h30 : je rentre chez moi avec ma femme et mon fils.

20h : nous montons en voiture pour nous rendre à la procession de Saint-Nicolas.

La Saint-Nicolas est une fête lorraine. La Saint-Nicolas, c’est un défilé dans les rues du centre-ville, que je connais depuis mon enfance : des chars viennent des communes avoisinantes, jettent des bonbons aux badauds, les enfants rient, les parents applaudissent.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Mais la Saint-Nicolas, c’est aussi LA procession. Elle se tient à la Basilique de Saint-Nicolas de Port, tout près. Là aussi, nous sommes des milliers : comme d’habitude, la Basilique est pleine, pas une place assise, les gens s’assoient dans les travées. Assistent à la célébration quatre évêques et une trentaine de prêtres : catholiques, syriaques, orthodoxes. Après les prières vient la procession proprement dite : nous tournons en bon ordre dans la Basilique, chaque fidèle tient une bougie, et nous chantons :

Saint Nicolas, ton crédit d’âge en âge
A fait pleuvoir des bienfaits souverains
Viens, couvre encore de ton doux patronage
Tes vieux amis, les enfants des Lorrains.

Comment vous dire la ferveur commune qui rassemble tous ces fidèles qui chantent leur Saint Patron, qui chantent leurs traditions, qui chantent la joie, tous les ans depuis 767 ans ?

23h : la procession est terminée. Nous rentrons nous coucher, un peu fatigués –la journée a été longue-, mais la tête exaltée.

Aujourd’hui la France a parlé. Pas celle des bobos, des gauchistes, des lobbys : la France normale. Vraiment normale.

Et avant de m’endormir, je pense soudainement que, les laïcards peuvent bien nous crier leur haine, les lobbys homos vouloir nous réduire à leurs caprices, les islamistes tenter de nous hallaliser, rien n’y fera : nous garderons et ferons vivre l’Espérance.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Thierry pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz