FLASH
[20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  |  Un musulman plein d’amour et de tolérance s’est fait exploser dans la mosquée de l’imam Zaman de Kaboul en Afghanistan  |  Le Hamas à Trump : « Israël, nous voulons l’anéantir, pas le reconnaître » et les médias feignent de ne pas entendre  |  [19/10/2017] Ariane Fornia, fille d’Eric Besson, accuse l’ex-ministre Pierre Joxe d’agression sexuelle  |  Wolf Blitzer (CNN) est le 1er journaliste de gauche à évoquer le scandale Clinton/ Obama/ Uranium depuis sa révélation il y a 24 heures  |  [18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 20 décembre 2012

Victime du FLN algérien
Victime du FLN algérien

Les crimes atroces du FLN algérien

Michel Garroté, réd en chef – Actuellement en Algérie, Hollande a déclaré reconnaître les souffrances infligées par la colonisation française au peuple algérien : « Pendant 132 ans, l’Algérie a été soumise à un système profondément injuste et brutal. Ce système a un nom : c’est la colonisation et je reconnais ici les souffrances que la colonisation a infligées au peuple algérien, les massacres de Sétif, de Guelma, de Kherrata ».

Hollande a ajouté : « Nous avons ce devoir de vérité sur la violence, les injustices, les massacres, la torture ». Hollande a promis de mieux accueillir les Algériens demandant des visas pour se rendre en France et de faire en sorte que les consulats français délivrent plus vite les documents.

Hollande n’a pas prononcé un seul mot sur les crimes atroces perpétrés par les maffieux du FLN algérien contre les algériens harkis, les algériens kabyles, les algériens juifs, les algériens chrétiens et les algériens pieds-noirs.

Ce faisant, Hollande a humilié et rabaissé le peuple français, sur le chemin d’une repentance à sens unique, appelée de façon infâmante « devoir de vérité » ; et sur le chemin d’une immigration mahométane de peuplement, cette nouvelle forme de colonisation arrogante qui ruine la France.

La repentance de Hollande, repentance camouflée en « devoir de vérité », est une révision de l’histoire de la colonisation française – 132 ans d’histoire de 1830 1962 -, une révision de cette histoire, scandaleusement transformée, par les mots du président français, en une période soi-disant génocidaire.

Et cette repentance hollandique, camouflée en « devoir de vérité », est une négation des crimes du nationalisme algérien. La vérité vraie, c’est qu’une partie du FLN, au moment de l’indépendance de l’Algérie, a pris et conservé le pouvoir. Un pouvoir criminel et maffieux.

L’Algérie en 1954, soit huit ans avant son indépendance, avait un PNB supérieur à celui de la Corée du Sud et équivalent à celui du Brésil.

En 2012, l’Algérie de Bouteflika, pays riche en gaz et en pétrole, importe néanmoins 90% de sa consommation intérieure.

En 2012, l’Algérie compte 30% de chômeurs parmi ses jeunes.

En 2012, l’Algérie vit, encore et toujours, dans la corruption et elle inflige un manque de liberté considérable à ses médias.

Les Algériens Kabyles sont toujours considérés comme des sous-hommes.

Bouteflika, pour tous ces motifs peu reluisants, a décidé de détourner les esprits sur les crimes coloniaux, quelques-uns réels mais beaucoup d’autres supposés, de la France.

Hollande a marché dans cette combine sordide.

Le président normal a déshonoré son peuple.

L’histoire jugera.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

drapeaux-champs-élysées

Au soir de la victoire de Hollande

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz