Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 décembre 2012

Il évite la case prison. A 17 ans, le principal suspect parmi les six mineurs soupçonnés d’avoir lancé un cocktail molotov contre le tramway n’ira pas derrière les barreaux mais en centre éducatif fermé. Ainsi en a décidé le mardi 11 décembre la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Riom.

Le procureur demandait une incarcération préventive.

La mesure « satisfait le délinquant présumé et sa famille » précise la dépêche.

Ah si le délinquant est satisfait, je suis rassuré.

Ce jeune Clermontois aurait mené la petite bande qui a jeté une bouteille enflammée contre le tramway le 25 novembre dernier. En attente de leur jugement, tous ses complices présumés sont eux en liberté, placés sous contrôle judiciaire.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le tramway de Clermont est la cible de constants jets de pierre et dégradations.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://auvergne.france3.fr/2012/12/11/soupconne-d-avoir-jete-un-cocktail-molotov-contre-le-tramway-il-n-ira-pas-en-prison-pour-le-moment-162815.html

 

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz