FLASH
[22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  |  Israël détruit les habitations de deux monstres arabes palestiniens ayant commis des attentants  |  Israël dejoue une tentative de faire entrer des tonnes d’explosifs à Gaza. Pourquoi ne construisent ils pas une économie ?  |  A court d’analogies (facho, suprémaciste, Hitler et Mussolini sont très usés), les Trump haters le comparent maintenant à Charles Manson  |  Républicain soupçonné de harcèlement sexuel> Démocrates: « il doit démissionner ». Démocrate accusé> Démocrates disent: « il faut enquêter »  |  Explosion de démissions de politiciens, journalistes, artistes Démocrates américains accusés de harcèlement sexuel (ou pire)  |  Morale socialiste: Hollande savait que Thomas Thévenoud fraudait le fisc quand il l’a nommé secrétaire d’État au Commerce extérieur  |  Les discussions entre le Hamas et le Fatah du Caire tournent mal, *encore*  |  ISIS donne l’ordre aux musulmans d’assassiner Barron Trump, le plus jeune fils du président  |  Rock star Nick Cave menacé par BDS: « je vais en Israël à cause de BDS et j’aime Israël »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 28 décembre 2012

Schwarzkopf

Michel Garroté, réd en chef – Le général américain Schwarzkopf (photo), un des plus grands chefs militaires de sa génération et véritable héros de l’Opération Tempête du Désert, lors de la Première Guerre du Golfe, en 1990-1991, est décédé, à14h20, soit 19h20 GMT, dans sa maison de Tampa, en Floride, à l’âge de 78 ans. L’Amérique pleure un de principaux artisans de la résistance à la Terreur. Né le 22 août 1934, diplômé de l’académie militaire de Westpoint, le général Norman Schwarzkopf est passé à la postérité en chassant les forces de Saddam Hussein du Koweït, en 1991.

Ce fut le premier conflit de l’histoire contemporaine à avoir été suivi, en temps réel, par le public, via le correspondant de la chaîne télévisée d’information en continu CNN, correspondant installé sur le toit de l’Hôtel Sheraton de Bagdad.

Lorsque Saddam Hussein envahit le Koweït, ce général quatre étoiles dirigeait le Centcom, le commandement américain chargé de tout le Moyen-Orient. Il prit à cette occasion la tête de 500’000 soldats américains déployés en Arabie saoudite et de 200’000 soldats de la coalition internationale réunissant 34 pays, dans le cadre de l’Opération Tempête du désert. La libération du Koweït en 100 heures, après deux mois de raids aériens lui vaudra la gloire.

Desert-Storm

Le général avait par ailleurs servi sous les drapeaux au Vietnam où il n’avait pas hésité à aller chercher en hélicoptère des soldats coincés dans un champ de mines, ce qui lui avait valu d’être blessé par l’explosion d’un des engins. Toujours au Vietnam, lorsqu’il n’était que capitaine, il avait pris la responsabilité d’annuler une mission dans laquelle ses hommes devaient être engagés, après avoir appris que le soutien aérien qu’on lui avait promis n’était, en fait, pas disponible.

Convoqué devant ses supérieurs, il avait expliqué qu’il n’entendait pas risquer gratuitement la vie des soldats, dont il avait la charge, dans des opérations mal montées. Au cours de sa carrière, il reçut deux Purple Hearts pour des blessures reçues au Vietnam, trois Silver Stars, trois Bronze Stars et la Distinguished Service Medal, toutes remises pour sa conduite exceptionnelle au feu. Il avait pris sa retraite après la Première Guerre du Golfe.

Iraq-Map

Pour ce qui me concerne, l’été 1990, j’étais dans le désert oriental de Dayr Az Zawr.

En Syrie, près de la frontière irakienne.

J’étais jeune, un peu inconscient et j’en garde un excellent souvenir…

Norman Schwarzkopf restera un symbole de l’Amérique telle que nous l’aimons.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et le cas échéant les sources citées

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz