Publié par Michel Garroté le 29 décembre 2012

Hitler-prie

Michel Garroté, réd en chef – Avec sa statue d’Adolph Hitler priant à genoux dans le ghetto juif de Varsovie, l’artiste Maurizio Cattelan fait dans la provocation. Sa statue intitulée Him (lui en anglais) a été installée au cœur de la capitale de la Pologne, pays où ont été déportés et exterminés des millions de Juifs durant la Seconde Guerre mondiale. La statue d’Hitler est visible à travers un trou creusé dans une porte en bois et les spectateurs peuvent voir le dos de la silhouette priant dans une cour. L’artiste n’explicite pas ce pour quoi Hitler est en train de prier, mais le but selon les organisateurs, serait de faire réfléchir les gens sur la nature du mal. La statue a attiré un grand nombre de visiteurs.

Des organisations critiquent à juste titre la décision d’ériger cette statue dans un lieu aussi sensible. Pour le Centre Simon Wiesenthal, le fait d’exposer cette statue à Varsovie, dans ce lieu, le ghetto juif, est une provocation insensée qui insulte la mémoire des victimes juives du régime national-socialiste. Efraim Zuroff, directeur du Centre Simon Wiesenthal déclare qu’en ce qui concerne les Juifs, la seule prière d’Hitler était qu’ils soient rayés de la surface de la Terre. Fabio Cavallucci, directeur du Center for Contemporary Art, qui supervise l’exposition, déclare qu’il n’est pas question du côté de l’artiste ou du Center d’insulter la mémoire juive et que c’est une œuvre d’art qui essaie de parler du fait que le mal se cache partout dans le monde.

Hitler-discours-2

Pour ce qui me concerne – cela sera ma conclusion – j’aimerais rappeler qu’Hitler avait déclaré en son temps que l’on ne pouvait pas être à la fois Allemand et Chrétien, qu’il fallait choisir entre les deux. L’hymne des Jeunesses hitlériennes bannissait le christianisme. En clair, Hitler ne priait pas. Il se considérait comme le Führer, le Guide, le Messie aryen, le nouveau dieu incarné. Et s’il priait, ce ne pouvait donc être que pour lui-même, pour se déifier lui-même, pour se diviniser lui-même, pour la domination aryenne et pour l’effacement du Judaïsme de la page du temps.

Par conséquent, contrairement à ce qu’allèguent Maurizio Cattelan et Fabio Cavallucci, cette statue hitlérienne ne fera pas réfléchir les gens sur la nature du mal. Contrairement à ce qu’allèguent Maurizio Cattelan et Fabio Cavallucci, cette statue hitlérienne ne parle pas du fait que le mal se cache partout dans le monde. Contrairement à ce qu’allèguent Maurizio Cattelan et Fabio Cavallucci, cette statue hitlérienne, dans un Ghetto Juif en l’Octave de la Nativité dans un Pays Chrétien, insulte bel et bien la mémoire des Juifs ; et elle insulte également la conscience des amis du peuple juif.

Hitler-discours-1

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

69
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz