Publié par Michel Garroté le 18 décembre 2012

Depardieu-1

Depardieu quitte-t-il la France car elle est devenue détestable ?

Michel Garroté, réd en chef –  Alain Delon, Patricia Kass, Charles Aznavour, Christian Clavier, Johnny Halliday, Guy Forget, Jo Wilfried Tsonga, Amélie Mauresmo, Sébastien Loeb, Bernard Arnault, bien d’autres encore, et, maintenant, Gérard Depardieu.

Depardieu quitte-t-il la France car elle est devenue détestable ?

En réalité, je crois qu’il y a deux France.

Primo, il y a la France de ceux qui travaillent dur et qui payent trop d’impôts, trop de taxes, trop de charges ; c’est la France de ceux qui subissent un système juridique et administratif digne de la bureaucratie soviétique.

Secundo, il y a la France d’une pseudo-élite, sortie des écoles dites grandes ; d’une pseudo-élite qui – depuis près de 70 ans – creuse le déficit et la dette du pays ; une pseudo-élite incompétente et corrompue.

La première France, celle de ceux qui travaillent dur, est un pays d’une beauté magnifique, et, qui compte, en son sein, de nombreux talents. C’est aussi la France jadis riche de sa littérature, de son septième art, de sa culture, de sa gastronomie et de son histoire.

La deuxième France en revanche, celle des pseudo-élites de gauche et de droite, c’est la France des opportunistes, des imposteurs et des profiteurs. Elle a vendu son âme au pétrole arabe et à l’islam conquérant. Elle a vendu son âme aux syndicats. Elle a vendu son âme aux médias.

Oui, j’en suis persuadé, Depardieu – et tant d’autres dont on ne parle pas – ont quitté, et, quittent encore la France, parce qu’elle est devenue détestable. Ils se sont installé en Belgique, en Suisse, aux Etats-Unis, au Canada, en Israël et ailleurs encore. Si tous les Français qui travaillent dur, qui payent trop d’impôts, trop de taxes et trop de charges, pouvaient quitter leur pays, ils le feraient.

Pour ce qui me concerne – cela sera ma conclusion – je reste persuadé que le peuple français veut tourner la page de la Cinquième République.

Tous les Présidents de cette République-là ont participé durant près de 70 ans, et, participent encore, à l’aggravation constante de la dette et du déficit de la France.

Tous les gouvernements de cette République-là ont placé leur pouvoir propre et leur enrichissement personnel au-dessus de l’intérêt général.

Pire encore, depuis une trentaine d’années, la classe politique, l’audiovisuel et le show-biz ont développé, une pseudo-culture, effroyablement médiocre et terriblement sectaire.

Ainsi, sur le petit écran, nous voyons défiler et gesticuler, des individus, tenant des propos ridicules et creux, accomplissant des gestes débiles de la main sur un air de musique archinulle et totalement primitive, autant de choses, que n’importe quel macaque albinos des steppes, serait en mesure de faire, au zoo de Vladivostok, pour amuser les enfants.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous