Publié par Jean-Patrick Grumberg le 31 décembre 2012

La mosquée des Marocains du Barp, près du bassin d’Arcachon, a été l’object d’un jet de cocktail Molotov, samedi dernier.

C’est la 5e agression cette année, et les autorités se refusent à entendre les peurs nées d’une immigration communautariste qui vit en repli, rejette les blancs de souche, et rejette la démocratie et la république.

« C’est scandaleux. Où va-t-on ? » s’indignait la maire, Christiane Dornon, sourde à ses administrés.

« Ça choque tous les Barpais », ajoute l’élue. J’en parlerais à mon cheval…

L’association Objectif Le Barp, qui a pour sa part organisé un débat, le mois dernier, pour « condamner cette répétition d’actes racistes », indiquait hier vouloir de nouveau mettre sur pied « un rassemblement populaire pour dire non à la montée du racisme au Barp ».

Elle ferait mieux de mettre sur pied une association pour préserver l’identité des français qui ne veulent pas vivre avec des barbus, des voiles, et des boucheries halal, et sont victime d’une violence qu’il n’est plus possible de détacher de la diversité.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

40
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz