Publié par Jean-Patrick Grumberg le 7 décembre 2012

Paradoxe de l’islam moyen-oriental, les constructions de logements qu’Israël planifie en Judée et Samarie, et que dénonce avec vigueur Mahmoud Abbas comme illégales, sont construites par des travailleurs palestiniens et des entreprises palestiniennes avec sa permission.

C’est une information qui met mal à l’aise les boycotteurs d’Israël qui la nient en bloc – demandez à cette hystérique d’Olivia Zemor – et que les sceptiques rejettent d’un revers de la main en demandant des preuves.

Et la preuve, je viens de la découvrir, sur le site Al Arabiya News (1) .

Le 5 décembre, un article explique que l’Union Européenne a convoqué l’envoyé israélien pour lui faire part de son mécontentement.

La photo d’illustration ci dessus représente un quartier en construction de Maale Adumim, considérée en zone “occupée”.

Et la légende indique :

un ouvrier palestinien travaille sur un chantier dans la colonie juive de la West bank de Maale Adumim, près de Jérusalem – 4 Décembre 2012 (Reuters)

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

 

Conservez la copie d’écran ci-dessous, c’est un collector !

 

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

(1) http://english.alarabiya.net/articles/2012/12/05/253509.html

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous