Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 décembre 2012

un-rayon-de-viande-halal-dans-un-supermarche_943301

Des bouchers halal maquillaient de la viande avariée avec du bisulfite de soude, un additif alimentaire qui limite l’oxydation et donnait une belle couleur à la pourriture.

Le tribunal correctionnel a condamné lundi 7 gérants et vendeurs de boucheries halal basés à Marseille, Port-de-Bouc et Martigues à des peines allant de 6 mois à 18 mois de prison avec sursis.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Falsification de denrées alimentaires, vente de denrées alimentaires falsifiées nuisibles à la santé, tromperie sur la marchandise entraînant un danger pour la santé de l’homme.

Le marseillais d’origine libanaise qui fournissait le produit chimique utilisé dans l’escroquerie a écopé de 30 mois de prison, dont 18 avec sursis, et 10 000 € d’amende.

Le trafic durait depuis plusieurs années.

Et les hôpitaux, cantines scolaires de France ne servent plus que de la viande halal…

Bon appétit.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.leparisien.fr/

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

46
0
Merci de nous apporter votre commentairex