FLASH
[20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  |  Des citoyens iraniens ont attaqué la voiture du président Rohani pour l’extraire du véhicule et le lyncher  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 janvier 2013
1de_e0198
Sakine Cansiz

Ce matin, nous indiquions que trois femme kurdes (1), Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Soylemez, ont été abattues d’une balle dans la tête (en fait, l’une d’elle a reçue une balle dans la nuque), dans la nuit de mercredi à jeudi, rue Lafayette à Paris, dans les locaux de l’institut kurde de Paris.

Notre confrère de JSS News révèle que selon une source de la DCRI, les crimes auraient été perpétrés par les services secrets turcs, qui sont donc actifs au cœur de Paris, alors que deux des trois femmes au moins étaient surveillées par le renseignement français.

Autant dire que la communauté du renseignement va tousser.

(1) http://www.dreuz.info/2013/01/trois-militantes-kurdes-abattues-dune-balle-dans-la-tete-a-paris/

imgres

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz