FLASH
[24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  |  [23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 12 janvier 2013
Damien Boiteux
Damien Boiteux

Le soldat français qui a perdu la vie vendredi 11 janvier 2013 au Mali est le lieutenant Damien Boiteux, du 4e régiment d’hélicoptères de combat (RHC) de Pau. Il avait été évacué vers une la structure médicale avant de succomber à ses blessures. Il a été tué par un tir d’arme légère d’un combattant islamiste alors qu’il se trouvait dans un hélicoptère Gazelle.

«Fais bien attention à toi » tels sont les derniers mots de Marie-Claire Boiteux, sa maman, lorsqu’elle l’a eu au téléphone, mercredi midi. Hier soir, lorsque le téléphone a sonné, c’était son frère, également militaire de carrière, qui était à l’autre bout du fil et annonçait le décès de son frère à ses parents.

Membre des forces spéciales au sein du 4e RHFS (régiment d’hélicoptères des forces spéciales) basé à Pau, Damien Boiteux était en poste au Mali depuis le 26 octobre. « Il devait revenir le 18 février », poursuit sa mère. « Nous avions l’habitude qu’il parte ainsi en mission au moins deux fois par an. Il avait déjà fait la Bosnie, le Kosovo, la Côte d’Ivoire, Djibouti… Là, ça faisait deux ou trois fois qu’il partait on ne sait où, en Mauritanie et au Mali. Il adorait son métier et répétait souvent qu’il n’avait pas l’impression d’aller au travail mais de vivre sa passion. »

Une passion qui ne l’a jamais quitté depuis qu’à l’âge de sept ans il avait annoncé à ses parents : « Je veux être pilote d’hélicoptère. »

« Il venait régulièrement nous voir ainsi que son fils, qui a 15 ans et vit à Besançon », souligne Marie-Claire Boiteux. « La dernière fois que nous nous sommes vus, c’était en août dernier. Nous avions réuni toute la famille, ainsi que nous le faisons tous les trois ans. Des vacances merveilleuses que nous avons passées tous ensemble, avec son frère, sa sœur et les petits-enfants, dans les Pyrénées. Et comme à son habitude, Damien a animé le séjour avec la bonne humeur, l’enthousiasme et la joie de vivre qui le caractérisaient. »

Ses obsèques seront célébrées au Russey.

L’équipe de Dreuz est de tout cœur avec sa famille. RIP, lieutenant Damien Boiteux.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.estrepublicain.fr/actualite/2013/01/12/un-pilote-comtois-tue-au-mali

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz