FLASH
[25/09/2018] Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  |  [23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 15 janvier 2013

Mali-Damien-Boiteux

Michel Garroté, réd en chef – La France rend ce mardi après-midi aux Invalides un hommage national au lieutenant et chef de bataillon Damien Boiteux, mort pour la France et la liberté, vendredi dernier, au premier jour de l’intervention française au Mali. Le pilote, âgé de 41 ans, père d’un enfant, a été mortellement blessé aux commandes de son hélicoptère, vendredi, lors de la première phase de l’Opération Serval.

Samedi, après l’hommage national rendu aux Invalides ce jour, auront lieu les obsèques de Damien Boiteux, à Russey, dans le Doubs, dont il était originaire et où résident toujours ses parents. Le lieutenant Boiteux servait depuis 22 ans dans l’armée.

Engagé à l’âge de 19 ans à l’école des sous-officiers de l’armée de l’air de Saint-Maixent, dans les Deux-Sèvres, il a été affecté en 1992 dans un régiment d’hélicoptères de combat. Adjudant en 2004, il a été promu officier en 2008, devenant lieutenant en 2009 dans le 4ème RHFS, basé à Pau dans les Pyrénées-Atlantiques.

Spécialiste des interventions en milieu désertique de jour comme de nuit, le lieutenant Boiteux a effectué de nombreuses missions extérieures : Djibouti en 1993 ; ex-Yougoslavie en 1998 ; Côte d’Ivoire en 2005, 2007 et 2009 ; à nouveau Djibouti en 2008 et 2009 ; la Mauritanie en 2010 ; et le Burkina-Faso en 2010, 2011 et 2012.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz