FLASH
[23/04/2018] Toronto : le conducteur du Van qui a foncé sur la foule a été arrêté (8 blessés, 2 morts)  |  Toronto : 10 blessés, 2 morts par un Van qui a foncé dans la foule dans le quartier juif. Accident ou attentat ?  |  Gaza : Un terroriste s’est fait explosé et a blessé trois autres personnes dans un accident du travail « mystérieux » à Beit Lahiya  |  [22/04/2018] Afghanistan : un membre de la religion de paix fait exploser une bombe dans un bureau de vote de Kaboul : 31 morts  |  Le mont Saint Michel a été totalement évacué Après qu’un suspect a menacé de tuer un polcier. Recherches en cours  |  [21/04/2018] Arabie saoudite : coups de feu près du palais royal des Saoud. Le prince a été évacué dans un bunker  |  [20/04/2018] Désespéré, le parti Démocrate dépose plainte pour « conspiration » entre la campagne Trump, la Russie et WikiLeaks pour « perturbation des élections de 2016 »  |  [18/04/2018] Message de Trump à Israël: Meilleurs vœux au 1er ministre @Netanyahu et à tout le peuple d’Israël à l’occasion du 70e anniversaire de votre Grande Indépendance. Nous n’avons pas de meilleurs amis nulle part. J’ai hâte de déménager notre ambassade à Jérusalem le mois prochain !  |  Royaume-Uni : des produits chimiques trouvés à l’université de Manchester – des centaines de personnes évacuées alors que la police entoure le bâtiment  |  Un camion palestinien chargé d’explosifs en prévision de la célébrationdes 70 ans d’Israël a été intercepté  |  Le directeur de la CIA Mike Pompeo a rencontré le dictateur nord Coréen Kim-Jong Un, confirme Trump qui ajoute : « tout s’est bien passé et une bonne relation s’est établie »  |  Barbara Bush, la femme de G.H. Bush est décédée à l’âge de 92 ans  |  [17/04/2018] Gaza : Tsahal a tiré sur un poste du Hamas situé au sud de Gaza après des tirs sur des soldats israéliens  |  L’équipe de télé de CBS a visité Douma et a vu et filmé le cylindre de gaz chimique coincé dans un immeuble. Comment est-ce possible que les Russes ne l’aient pas vu ?  |  Toulouse, avantage de l’immigration : nouvelle soirée de violences urbaines après le contrôle d’une musulmane en niqab  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 15 janvier 2013

croix-chrétienne-1

Michel Garroté, réd en chef – La Cour Européenne des Droits de l’Homme (CEDH) a condamné le Royaume-Uni pour discrimination envers une hôtesse de l’air de British Airways. L’hôtesse de l’air s’était vue refuser le droit d’arborer une petite croix chrétienne autour du cou.

La CEDH a estimé que les tribunaux britanniques – qui avaient débouté cette hôtesse lors de ses recours contre son employeur – n’avaient pas ménagé un juste équilibre entre son désir de vivre sa foi et la volonté de la compagnie d’imposer un code vestimentaire.

La CEDH a relevé que des employées pouvaient – à la même époque que l’hôtesse chrétienne – porter des foulards islamiques, autorisés pour les hôtesses de l’air depuis 2007. L’hôtesse chrétienne, qui avait quitté la compagnie, jusqu’au changement du règlement, survenu en 2007, quelques mois après son départ, obtient la modique somme de 2000 euros en réparation de son préjudice professionnel, économique et moral.

Autrement dit, la CEDH autorise une petite croix autour du coup, du fait qu’elle autorise, aussi, le port d’un gros foulard islamique autour de la tête.

Mais trois autres cas ont été déboutés. En effet, trois autres chrétiennes britanniques, qui étaient également victimes de discriminations dans leurs vies professionnelles, ont été déboutées.

Dans le cas d’une infirmière qui se plaignait de ne pas pouvoir porter une petite croix autour du cou durant ses heures de service, la CEDH a estimé que les raisons de sécurité invoquées par l’employeur de l’infirmière étaient plus importantes que son souhait de porter une croix.

En clair, il y a tellement de patients musulmans dans les hôpitaux occidentaux que les infirmières chrétiennes sont obligées de cacher leur foi pour des « raisons de sécurité ». La seule véritable raison de sécurité étant qu’une infirmière portant une petite croix autour du cou provoquerait des réactions violentes de la part des adeptes de la religion de paix.

Le raisonnement de la CEDH a été le même, d’une part, concernant une femme officier d’Etat civil qui ne souhaitait pas célébrer les partenariats civils entre personnes homosexuelles ; et d’autre part, concernant une femme qui souhaitait ne pas devoir conseiller les couples homosexuels au sein d’une association thérapeutique.

L’une et l’autre femme mettaient en avant leur droit à l’objection de conscience au nom de leurs convictions. Mais la CEDH a estimé que la politique de leurs employeurs visait à le garantir les droits des couples de même sexe. Quitte à bafouer la liberté religieuse.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz