FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 janvier 2013
In-Amenas
In-Amenas

Selon Al Jazeera, un français a été tué ce matin lors de la prise d’otage sur le site pétrolier de BP et la prise d’otage est toujours en cours.

Nous évoquions plus tôt ce matin la prise d’otage qui a eu lieu ce matin vers 2h30 sur un site pétrolier de BP, situé à Tiguentourine (In Amenas) à 1500 km au sud d’Alger, dans le sud-est de l’Algérie, non loin de la frontière avec la Libye.

Des échanges de tirs ont eu lieu entre les islamistes et les gendarmes algériens. Un gendarme et deux agents de surveillance, probablement britanniques ont été tués, et le groupe armé qui a pris la fuite dans un véhicule 4×4.

Les dernières informations indiquent que la prise d’otage se poursuit toujours à la mi-journée.

Le groupe terroriste auteur de l’attaque menace de faire exploser la base de vie en cas d’intervention de l’armée, déployée sur place. « Il est difficile de savoir d’où viennent les terroristes », affirment des médias algériens. 

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Mahmoud Guemmama, député FLN et chef touareg de la région de Tamanrasset a déclaré à TSA il y a quelques minutes que l’attaque a fait des morts et plusieurs blessés, et que « une prise d’otages est en cours », sans fournir de précisions.

La base pétrolière attaquée abrite des travailleurs algériens et étrangers. Elle est gérée par le britannique BP, le norvégien Statoil et Sonatrach.

« Nous sommes au courant d’un incident et nous essayons d’avoir plus d’informations à ce sujet », a indiqué l’ambassade britannique.
Selon des services de la wilaya d’Illizi, l’action terroriste a été perpétrée vers 4h30 (et non 2h30), a fait un mort (un agent de sécurité) et 7 blessés dont 2 de nationalité étrangère, qui ont été évacués  vers l’hôpital d’In-Amenas.
Deux britanniques dont le chef de sécutité du camps et un gendarme ont par ailleurs trouvé la mort lors de la riposte, selon des témoins oculaires.
Reuters avance que six ressortissants étrangers ont été enlevés par les islamistes : cinq japonais et un français.
Tous les vols de Jet Air, qui assure la liaison Londres‑Hassi Messaoud et d’autres bases au Sud ont été annulés.
Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz