FLASH
[19/08/2017] Montargis : attentat terroriste. Un homme armé d’un couteau a été éliminé quand il a lancé sa voiture contre la police  |  Fusillade à Nimes – plus dans quelques instants  |  Nathan Bedford Forrest, le fondateur du Ku Klux Klan, était un délégué Démocrate  |  Grèce Corfou: une Belge d’origine marocaine, 22 ans, suspectée de liens avec le terrorisme, arrêtée suite à mandat Europol  |  Steve Bannon, libéré de son devoir de réserve après avoir quitté la Maison-Blanche, veut monter une télévision de droite  |  Une semaine après Charlottesville, les antifa attaquent une manifestation pacifique pour la liberté d’expression  |  Boston: une femme avec un drapeau américain a été battue par des antifa lors d’une manifestation pour la liberté d’expression  |  #Barcelone : l’imam de Ripoll aurait été tué dans l’explosion de la maison à Alcanar  |  L’Etat islamique revendique aussi l’attaque de Surgut en #Russie ce matin (et Obama disait qu’il a battu ISIS)  |  JPG le prévoyait ce matin, et voilà: 3 sénateurs demandent 1 enquête sur Sebastian Gorka, conseiller de Trump et des liens aux nazis  |  #Finlande, la police traite l’attaque comme un acte terroriste. Le jihadiste marocain était un migrant demandeur d’asile  |  #Barcelone : c’est l’Etat islamique en Allemagne qui a revendiqué les attentats de Barcelone  |  #Barcelona: Un imam de Ripoll pourrait être impliqué dans la série d’attentats  |  L’État islamique revendique également l’attentat de #Cambrils (1 mort 6 blessés)  |  Effet #Trump : le nombre hebdomadaire de chômeurs vient de baisser à son plus bas point depuis mars 1973  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 17 janvier 2013

Algérie-1

Michel Garroté, réd en chef – Parmi les otages qui étaient détenus sur le site d’In Amenas géré par l’entreprise mixte BP-Statoil-Sonatrach, dans l’est de l’Algérie, à la frontière libyenne, sept ressortissants étrangers sont encore en vie après le raid de l’armée algérienne. 34 otages étrangers ont été tués par des bombes larguées par des avions algériens. Un employé étranger du site d’In Amenas a confié que quelque 2’000 personnes étaient détenues par les terroristes et que ces derniers avaient menacé de faire exploser le site si l’armée algérienne décidait de lancer un assaut. Cette menace n’a pas détourné l’Algérie de sa décision de « libérer les otages par la force ». Vingt-cinq otages étrangers et 600 otages algériens auraient été libérés. La guerre du Mali vit son premier dommage collatéral.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz