FLASH
[22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 21 janvier 2013

Kurdes-Paris

Michel Garroté, réd en chef – Les autorités françaises et les principaux médias français allèguent, un peu vite, que l’assassinat des trois femmes kurdes à Paris, serait le résultat de guerres intestines au sein du pari kurde PKK. Autrement dit, les auteurs ne seraient, ni les islamistes de l’ambigu Erdogan au pouvoir en Turquie ; ni les pays récemment devenus ennemis de la Turquie (Syrie, Iran, Irak). Pourtant, certains n’excluent pas ces pistes, y compris la piste syrienne.

Alexander Del Valle (extraits adaptés ; lien en bas de page) : « Après l’attentat terroriste à la voiture piégée qui coûta la vie à 9 citoyens turcs, en août 2012, à Gaziantep, Erdogan et toute la classe politico-médiatique turque incriminèrent sans preuve le PKK, alors que le mode d’action terroriste était celui de la Syrie, en conflit ouvert avec Ankara autour de la question du soutien turc aux forces rebelles syrienne ».

L’analyste turc Koray Caliskan (extraits adaptés ; lien en bas de page) : « Nous sommes en guerre froide avec l’Iran, à cause de la crise syrienne et de l’installation de missiles anti-missiles Patriot en Turquie ; nous nous sommes gravement impliqués dans le bourbier politique irakien ; et nous avons pris parti pour un changement de régime à Damas. Dans ces conditions, il ne faut pas s’attendre à ce que ces régimes regardent sans rien faire un processus qui doit mener à une résolution de la question kurde en Turquie ».

Christophe Chiclet (extraits adaptés ; lien en bas de page) : « Damas pourrait aujourd’hui faire payer à Ankara son aide à l’ASL (Armé syrienne libre), sachant que la majorité des Kurdes syriens s’opposent désormais ouvertement à l’ASL, en particulier le parti kurde PYD. Or si le parti kurde PKK faisait la paix avec Ankara, le parti kurde PYD serait affaibli et n’aurait plus la force de s’opposer à l’ASL. Ce dont profiterait un autre parti kurde, le PDKS, qui est favorable à l’ASL et qui dispose de 2’000 combattants en réserve dans le nord de l’Irak ».

Concernant l’assassinat des trois femmes kurdes à Paris, Christophe Chiclet écrit : « Les agents syriens ont les capacités et le savoir pour ce genre d’opération ».

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et sources :

http://blog.alexandredelvalle.com/archives/429-Ce-qui-se-cache-derriere-lassassinat-des-trois-militantes-kurdes.html

http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2013/01/14/qui-a-tue-les-trois-femmes-kurdes

http://www.confluences-mediterranee.com/Les-raisons-de-l-assassinat-des

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz