FLASH
[15/12/2017] Allemagne : Mülheim annule les célébrations de Hanukah en raison de la menace antisémite des magnifiques migrants de Merkel  |  Viktor Orban: « En Hongrie, il n’y aura pas de zones de non-droit. Il n’y aura pas de quartiers où nos femmes et nos filles seront poursuivies par des racailles »  |  [14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 21 janvier 2013

Kurdes-Paris

Michel Garroté, réd en chef – Les autorités françaises et les principaux médias français allèguent, un peu vite, que l’assassinat des trois femmes kurdes à Paris, serait le résultat de guerres intestines au sein du pari kurde PKK. Autrement dit, les auteurs ne seraient, ni les islamistes de l’ambigu Erdogan au pouvoir en Turquie ; ni les pays récemment devenus ennemis de la Turquie (Syrie, Iran, Irak). Pourtant, certains n’excluent pas ces pistes, y compris la piste syrienne.

Alexander Del Valle (extraits adaptés ; lien en bas de page) : « Après l’attentat terroriste à la voiture piégée qui coûta la vie à 9 citoyens turcs, en août 2012, à Gaziantep, Erdogan et toute la classe politico-médiatique turque incriminèrent sans preuve le PKK, alors que le mode d’action terroriste était celui de la Syrie, en conflit ouvert avec Ankara autour de la question du soutien turc aux forces rebelles syrienne ».

L’analyste turc Koray Caliskan (extraits adaptés ; lien en bas de page) : « Nous sommes en guerre froide avec l’Iran, à cause de la crise syrienne et de l’installation de missiles anti-missiles Patriot en Turquie ; nous nous sommes gravement impliqués dans le bourbier politique irakien ; et nous avons pris parti pour un changement de régime à Damas. Dans ces conditions, il ne faut pas s’attendre à ce que ces régimes regardent sans rien faire un processus qui doit mener à une résolution de la question kurde en Turquie ».

Christophe Chiclet (extraits adaptés ; lien en bas de page) : « Damas pourrait aujourd’hui faire payer à Ankara son aide à l’ASL (Armé syrienne libre), sachant que la majorité des Kurdes syriens s’opposent désormais ouvertement à l’ASL, en particulier le parti kurde PYD. Or si le parti kurde PKK faisait la paix avec Ankara, le parti kurde PYD serait affaibli et n’aurait plus la force de s’opposer à l’ASL. Ce dont profiterait un autre parti kurde, le PDKS, qui est favorable à l’ASL et qui dispose de 2’000 combattants en réserve dans le nord de l’Irak ».

Concernant l’assassinat des trois femmes kurdes à Paris, Christophe Chiclet écrit : « Les agents syriens ont les capacités et le savoir pour ce genre d’opération ».

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et sources :

http://blog.alexandredelvalle.com/archives/429-Ce-qui-se-cache-derriere-lassassinat-des-trois-militantes-kurdes.html

http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2013/01/14/qui-a-tue-les-trois-femmes-kurdes

http://www.confluences-mediterranee.com/Les-raisons-de-l-assassinat-des

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz