Quantcast
FLASH
[22/09/2019] Élection israélienne. La liste arabe unie donne son mandat à Gantz pour faire tomber Netanyahu  |  Élection israélienne. Il est intéressant de noter que le President Rivlin a rappelé à la délégation de Gantz que @netanyahu n’a pas été inculpé  |  Élection israélienne. Gantz a rencontré les dirigeants des partis de gauche et ils ont clarifié leurs plans pour le prochain gouvernement : remplacer @netanyahu  |  Élection israélienne. La réunion de la liste arabe s’est terminée sans décision de recommander Gantz comme 1er ministre  |  Ministre hongrois des Affaires étrangères sur les quotas de redistribution des migrants décidée par Macron: « Nous les rejetons ! »  |  Un avion de combat non identifié a bombardé une base militaire appartenant à des terroristes chiites soutenus par l’Iran dans la région d’al-Anbar dans l’ouest de l’Irak. Aucune victime signalée  |  [21/09/2019] ISIS revendique l’explosion d’un bus qui a fait 19 morts en Irak  |  1er ministre australien: « L’une des nombreuses choses que Trump et moi avons en commun, c’est la passion du travail bien fait… Je le félicite la création d’emplois aux États-Unis  |  Militants pour le Climat et Black bloc, même combat, les deux groupes manifestent ensemble en ce moment à Paris  |  #GiletsJaunes: À 14 heures, 123 interpellations et 174 personnes verbalisées à Paris  |  L’Obs affirme que Michel Onfray « souscrit aux thèses d’Asselineau » – Onfray dénonce la fake news sur son site  |  Iran : augmentation du trafic d’organes  |  #Giletsjaunes, 106 interpellations à 13 h – ça rigole pas  |  #Giletsjaunes, le nouveau souffle ? 9 interpellations à Paris dans les manifestations  |  [20/09/2019] Le maire communiste de New York Bill de Blasion, qui a défiguré New York, abandonne la course à la présidence – il était à zéro % !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 24 janvier 2013

Mali-carte-2

Michel Garroté, réd en chef – L’armée malienne, qui opère conjointement avec l’armée française, interdit l’accès de la presse à Sévaré, dans le centre du pays, suite aux exécutions perpétrées par des soldats maliens contre des Touareg et des Arabes. Malgré cette interdiction d’accès, Richard Valdmanis, un envoyé spécial de l’agence de presse britannique Reuters est parvenu à voir six cadavres à Sévaré.

Les cadavres portaient des traces de brûlures. Trois autres cadavres ont été jetés dans un puits des environs. Oumar, un vendeur à Sévaré témoigne : « Il y a beaucoup d’autres corps ici et dans des puits. Il s’agit uniquement de Touareg et d’Arabes ». Oumar précise que son ami Hamid Ag Mohamd a été arrêté par des soldats maliens peu après le 11 janvier.

La Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) dispose de preuves de l’exécution par l’armée malienne d’au moins onze personnes à Sévaré depuis le 10 janvier. La FIDH fait également état de la mort de deux Touareg dans la région de Niono, plus à l’ouest. Et la FIDH évoque des exécutions sommaires dans l’ouest et le centre du Mali. L’ONG Human Rights Watch dispose de preuves similaires à celles de la FIDH.

De son côté, le lieutenant Diaran Koné, de l’armée malienne, confirme que Sévaré est fermée aux journalistes et il refuse d’en donner la raison précise, se contentant de raconter que « cela doit avoir un lien avec la situation sur le terrain ».

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz