FLASH
[16/12/2017] Ah les cons! Une roquette tirée depuis Gaza tombe sur la maison d’un terroriste !  |  Les Français sont-ils jaloux ? Les médias font leurs choux-gras de la fortune de certains ministres. Ils l’ont pourtant pas volée, leur richesse ! (et ils ont enrichi la France en payant énormément d’impôts)  |  Effet Trump : 20 leaders religieux ont remis cette semaine à Trump une distinction pour son soutien aux communautés religieuses et sa décision historique de reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël  |  [15/12/2017] Amsterdam : la situation est sous le contrôle de la police, l’homme armé d’un couteau a été neutralisé  |  Israël : 3 terroristes arabes palestiniens tués lors d’affrontements  |  Amsterdam aéroport : la police a tiré sur un homme armé d’un couteau  |  Allemagne : Mülheim annule les célébrations de Hanukah en raison de la menace antisémite des magnifiques migrants de Merkel  |  Viktor Orban: « En Hongrie, il n’y aura pas de zones de non-droit. Il n’y aura pas de quartiers où nos femmes et nos filles seront poursuivies par des racailles »  |  [14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 24 janvier 2013

Mali-carte-2

Michel Garroté, réd en chef – L’armée malienne, qui opère conjointement avec l’armée française, interdit l’accès de la presse à Sévaré, dans le centre du pays, suite aux exécutions perpétrées par des soldats maliens contre des Touareg et des Arabes. Malgré cette interdiction d’accès, Richard Valdmanis, un envoyé spécial de l’agence de presse britannique Reuters est parvenu à voir six cadavres à Sévaré.

Les cadavres portaient des traces de brûlures. Trois autres cadavres ont été jetés dans un puits des environs. Oumar, un vendeur à Sévaré témoigne : « Il y a beaucoup d’autres corps ici et dans des puits. Il s’agit uniquement de Touareg et d’Arabes ». Oumar précise que son ami Hamid Ag Mohamd a été arrêté par des soldats maliens peu après le 11 janvier.

La Fédération Internationale des Droits de l’Homme (FIDH) dispose de preuves de l’exécution par l’armée malienne d’au moins onze personnes à Sévaré depuis le 10 janvier. La FIDH fait également état de la mort de deux Touareg dans la région de Niono, plus à l’ouest. Et la FIDH évoque des exécutions sommaires dans l’ouest et le centre du Mali. L’ONG Human Rights Watch dispose de preuves similaires à celles de la FIDH.

De son côté, le lieutenant Diaran Koné, de l’armée malienne, confirme que Sévaré est fermée aux journalistes et il refuse d’en donner la raison précise, se contentant de raconter que « cela doit avoir un lien avec la situation sur le terrain ».

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz