FLASH
[24/09/2018] Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  |  [23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 24 janvier 2013

MGA

Michel Garroté, réd en chef – Plus de 2’200 Français sont détenus à l’étranger, essentiellement pour des infractions liées à des trafics de drogue et pour des infractions de droit commun. Dans un autre registre, il y a eu Ingrid Betancourt. Celle-ci a été idolâtrée tant qu’elle était l’otage des narcoterroristes des Farc. Mais peu après sa libération, les mêmes médias qui l’avaient idolâtrée, l’on trainée dans la boue.

Je ne reviendrai pas ici en détail sur les aspects méprisables de cette idolâtrie médiatique devenue détestation médiatique. J’en retiens simplement que les politiciens et les journalistes traitent les questions de prisonniers et d’otages par pur intérêt, avec désinvolture et avec cynisme. Même chose pour les deux journalistes français détenus par les Taliban. L’audiovisuel français les avait portés aux nues, sept jours sur sept, pendant des mois, comme s’ils avaient été des combattants de la liberté.

Les témoins et victimes du gang des narcotrafiquants « Zodiacos » affirment que Florence Cassez s’occupait activement de surveiller, droguer et nourrir les personnes maintenues en otage par son compagnon. L’un des témoignages est assez éloquent, en l’occurrence celui d’un kidnappeur mexicain, David Orozco Hernández : « Florence Cassez nous a rejoint en 2004 et son influence pour imposer et isoler le chef, ou plutôt s’isoler avec lui, ont largement contribué à semer la discorde au sein de l’organisation. Ses fonctions dans la bande consistaient à planifier les rapts et à organiser le recouvrement des rançons. Le chef et la Française tenaient beaucoup à garder le secret vis-à-vis des autres membres du groupe, sur les cibles potentielles des enlèvements et la réalité des sommes obtenues des familles d’otages. Ils estimaient que ces informations stratégiques n’avaient pas lieu d’être partagées » (cf. lien vers source en bas de page).

Le gag du jour, c’est ce titre sur lefigaro.fr :

Vos réactions : «Je ne ferais pas de Florence Cassez une héroïne»

Héroïne ou cocaïne ?

L’ancien ministre UMP Claude Guéant note que Hollande n’a pas, mercredi soir, mentionné le nom de Sarkozy dans sa déclaration sur Florence Cassez. « J’ai remarqué ça », mais « il a l’habitude de passer sous silence ce qu’ont fait ses prédécesseurs. Les commentaires attribués à certains à l’Elysée disant que c’est le triomphe d’une méthode par rapport à une autre me semblent de la basse politique politicienne », dit encore Rambo Guéant.

Rachida Dati (UMP) assure que Sarkozy, dont elle fut la garde (des Sceaux), a été déterminant dans la libération de Florence Cassez et Dati regrette que Hollande n’ait pas cité son nom. « Dommage qu’en remerciant la France » Hollande « n’ait pas cité Nicolas Sarkozy, qui a été à l’œuvre dans cette libération », dixit vénérable soeur Dati.

L’ancien ministre Luc Chatel, lui, se fend d’un souvenez-vous : « Souvenez-vous, au moment où la France, par l’intermédiaire de Nicolas Sarkozy, s’est emparée de ce combat, là-bas au Mexique, l’opinion était très opposée, très fermée. Il a fallu mener un combat difficile, basé sur l’humain, sur la justice. D’ailleurs, cela a été reproché à Nicolas Sarkozy. Il s’est beaucoup battu, le gouvernement s’est beaucoup battu, et ça fait plaisir qu’à la fin, ce soit l’humain qui l’emporte. Chacun sait – Florence Cassez et Nicolas Sarkozy se sont parlé juste après sa libération – le rôle qu’il a joué », dixit l’évangile selon Luc Chatel.

Pour ce qui me concerne – cela sera ma conclusion – la libération de la dame en question a été décidée par la justice mexicaine qui ne l’a pas pour autant innocentée. Par conséquent, cela m’indiffère de savoir qui a fait (ou donné) quoi, côté français.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et sources :

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2009/05/affaire-cassez-mensonge-m%C3%A9diatique-par-omission.html

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/01/24/polemique-apres-la-liberation-de-florence-cassez_1821729_3222.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz