FLASH
[22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  |  [21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  |  [20/09/2017] Vicieux, Mélenchon l’homme du peuple voyage en Business quand ses collègues sont en éco  |  Attentat de Londres : 2 nouvelles arrestations, 4 musulmans sont actuellement interrogés  |  Vicieux, quand Obama était président, il a beaucoup critiqué Wall Street. Maintenant il y fait des conférences payées 400 000$  |  Tremblement de terre au Mexique : 160 morts  |  Israël : cette année, l’armée a saisi 385 armes illégales aux colons arabes en Judée Samarie  |  [19/09/2017] Tweet de Netanyahu: « le discours de Trump est le meilleur que j’ai entendu à l’ONU en trente ans ! »  |  Le jihadiste de l’attentat de Londres a de la famille à Noord-Brabant, aux Pays-Bas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 25 janvier 2013

avion-hollande-1

Michel Garroté, réd en chef – Ce vendredi, Hollande s’est rendu à Lille. Pour parcourir les 220 kilomètres, qui séparent Paris de Lille, le mec normal a choisi l’avion, et non le train. Alors que candidat normal, il avait promis de prendre le train.

L’Elysée se justifie : « Dans un contexte de conflit international dans lequel sont engagées les troupes françaises, il est indispensable que le président normal de la République, chef des armées, puisse rentrer plus vite à Paris ou rester plus longtemps en déplacement, sans être dépendant des horaires d’un train ».

L’avion spécial susmentionné a pris en charge le président devant la porte de l’Elysée et la déposé devant la porte du palais des Congrès où il avait rendez-vous avec l’Union nationale interfédérale des oeuvres et organismes privés sanitaires et sociaux.

Ce n’est pas un gag pour ce qui concerne le rendez-vous présidentiel avec les congressistes de l’Union nationale interfédérale des oeuvres et organismes privés sanitaires et sociaux, dont le rôle est majeur, dans le cadre de la résolution du conflit au Mali, comme chacun sait.

D’où l’avion.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et le cas échéant les sources citées

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz