FLASH
[17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 25 janvier 2013

Islamistes-Tunisie-1

Michel Garroté, réd en chef – 87% des Français disent que l’on a besoin d’un vrai chef en France pour remettre de l’ordre. 70 % des Français jugent qu’il y a trop d’étrangers en France et 62% que l’on ne se sent plus chez soi comme avant. Le musulman est assimilé à un intégriste et sa religion est jugée, par 74% des Français, intolérante et incompatible avec la société française. Huit Français sur dix, soit 80%, jugent que la religion musulmane cherche à imposer son mode de fonctionnement aux autres (cf. 1er lien vers source en bas de page).

80% jugent que la religion musulmane cherche à imposer son mode de fonctionnement.

80% d’islamophobes ?

Islamistes-Tunisie-3

Ivan Rioufol dans Le Figaro écrit notamment (extraits adaptés ; cf. 2ème lien vers source en bas de page) : C’est un exécutif désarmé, intellectuellement et moralement, qui a pris l’initiative d’une confrontation avec l’islam radical qu’il n’ose désigner par son nom. Derrière le président va-t-en-guerre demeure une faiblesse idéologique. Elle n’existe pas, en comparaison, chez David Cameron. Lundi, le premier ministre britannique a apporté son soutien à la France pour mener, « avec une détermination de fer, un combat générationnel » contre l’islam radical, présenté comme « une menace existentielle » pour les pays occidentaux.

Ivan Rioufol poursuit : En fait, le procès en islamophobie, qui rend l’islam intouchable, paralyse la gauche française qui a avalisé ce procédé pour flatter un électorat. Aussi est-ce d’abord une guerre contre lui-même et son propre camp que Hollande doit mener. Ce combat sera le plus difficile. « Nous faisons face à un ennemi extérieur mais aussi intérieur », admet Manuel Valls, même s’il se garde également d’être plus précis.

Ivan Rioufol ajoute : De fait, la guerre déclarée à l’islam radical risque de réactiver en France des réseaux djihadistes ou des initiatives individuelles, à l’instar du passage à l’acte de Mohamed Merah, assassin de militaires et d’enfants juifs exécutés dans la cour de leur école. Mais le ministre de l’Intérieur n’a cessé, lui aussi, de donner des gages aux « islamistes modérés » et à leurs doubles discours. « Il n’y a pas d’ennemi intérieur », soutenait-il, le 30 août 2012, en réponse à une élue PS de Marseille, Samia Ghali, qui lui suggérait d’envoyer l’armée dans les quartiers nord. Son heureux revirement le poussera-t-il à plus de réalisme encore ?, conclut Ivan Rioufol (fin des extraits adaptés ; cf. 2ème lien vers source en bas de page).

femme musulmane frappée

Pour ce qui me concerne – cela sera ma conclusion – je continue de penser que ceux qui durant la Seconde Guerre mondiale avaient la phobie, la peur du nazisme, avaient deux choix possibles : devenir des collabos capitulards ou résister. Et j’ai déjà plusieurs fois écris que je choisis de résister en reconnaissant que la peur est l’une des motivations de ma résistance, l’autre motivation étant le refus de perdre ma liberté d’expression et d’opinion. Je n’ai pas écrit : « ma motivation est la peur ». J’ai écrit : « je choisis de résister en reconnaissant que la peur est l’une des motivations de ma résistance, l’autre motivation étant le refus de perdre ma liberté d’expression et d’opinion ».

Je peux ajouter, une fois de plus, que je défends à la fois la laïcité et la société libre, avec son indéniable héritage culturel judéo-chrétien. L’on peut dire que c’est là une opinion conservatrice, une opinion de droite. L’on ne peut pas – et cependant certains le font – alléguer que c’est là une opinion « extrémiste ».

Concernant la peur et la phobie, j’aimerais rappeler qu’en ma qualité de chrétien, je suis tenu de transcender ma peur, transcender voulant dire « aller au-delà de ». Autrement dit, le chrétien, comme tout le monde, peut avoir peur, mais il doit aller au-delà de sa peur.

Pour le reste, j’admets volontiers que la majorité de mes essais et de mes articles ont un côté provocateur. Car l’on peut être à la fois chrétien, offensif et humoristique.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et sources :

http://www.dreuz.info/2013/01/80-des-francais-opposes-a-lislam/

http://plus.lefigaro.fr/page/ivan-rioufol

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz