Quantcast
FLASH
[13/12/2019] Royaume-Uni : Les pro-#Brexit, anti-immigration, anti-Europe rejettent le socialisme dans un raz-de-marée électoral par 368/202 sièges  |  [11/12/2019] #Netanyahou songe à recruter l’ancien directeur de campagne de #Trump, Corey Lewandowski, pour sa prochaine campagne électorale  |  Sondage : #Trump devant tous les candidats Démocrates dans le Michigan  |  #Obama a refusé de donner une aide militaire à l’#Ukraine, mais @CBSNews prétend que #Trump met l’Ukraine en danger face à la #Russie  |  Un Islamiste a fait encore un attentat-suicide, à l’extérieur de la principale base américaine en #Afghanistan  |  [10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 28 janvier 2013

url

Le combat change de configuration. Il devient plus tactique et s’annonce désormais périlleux pour les troupes présentes en première ligne, car la guerre du Mali est en train de prendre une nouvelle direction.

Les islamistes ont commencé à dessiner de nouveaux sillons et les chefs terroristes ont multiplié les sorties médiatiques dans les médias africains. La plupart d’entre eux ont été annoncés dans des pays voisins : Belmoctar en Algérie, Iyad Ag Ghali, le chef du mouvement Ansar Edine, serait au Burkina Faso, alors que la Mauritanie parle de l’arrivée, par le point de franchissement de Bassiknou, ville frontalière avec le Mali, d’une délégation de 12 notables de la tribu touarègue des Ifogas dont d’Iyad Ag Ghali est le chef, à bord de quatre véhicules tout-terrain. Cette délégation devrait se diriger vers Nouakchott et demander l’asile politique pour son chef.

Il y a quelques jours, le colonel Aghli Ag Mané, qui a abandonné la guerre, s’est rendu avec hommes et armes à l’armée mauritanienne. Il n’a pas tardé à bénéficier de l’asile politique grâce à l’influence de son grand frère, Mohamed Mané installé en Mauritanie depuis le début des années 90…

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

D’autres figures emblématiques sont déjà annoncées au Qatar.

Tous les autres chefs islamistes ont semble-t-il quitté le territoire malien, ce qui, dans la logique de la guerre classique, ressemble à une capitulation.

Ils vont en fait chercher maintenant à créer la zizanie dans les états en guerre, notamment dans d’autres contrées du Mali, en France où la sécurité du chef de l’Etat a été renforcée au niveau maximal, avec obligation pour le président de résider à l’Elysée, ou encore même en Algérie.

Ni la Côte d’ivoire, ni le Sénégal ni d’autres pays comme le Tchad ne seront à l’abri d’attaques terroristes dans les jours ou mois à venir.

La nouvelle stratégie, sachant qu’ils ont perdu armes et bagages au Mali, sera la guérilla et le terrorisme. Au Mali, le combat va devenir périlleux, car personne ne songe sérieusement à maîtriser les Touaregs sur leurs terres, dans le désert du Sahara. On peut s’attendre à des attaques rapides avant qu’ils disaparaissent dans les collines, ou en Mauritanie dont la position semble floue.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz