Publié par Jean-Patrick Grumberg le 2 janvier 2013

Les immigrés, tu les aimes ou tu quittes la France

1.4 million d’habitants de plus en quatre ans, ce n’est pas 1.4 million d’emmerdes, mais vu la désintégration générale, cela pourrait bientôt y ressembler.

L’intégration est à ce point un échec, que les 3e générations d’immigrés sont moins intégrés que les secondes, lesquelles étaient déjà moins bien intégrées que les premiers immigrants du Maghreb.

Encore une génération, et ils déposeront plainte auprès de la Cour européenne des Droits de l’homme pour tentative de destruction de leur culture si on leur suggère de parler Français – et ils risquent de gagner.

Tous les sondages le confirment, la majorité de Français n’en peut plus de cette immigration de barbus et de foulards.

Bientôt les touristes, qui représentent 9% du PIB français, préférant l’original à la copie, iront en vacance en Arabie Saoudite. Déjà, des lieux de villégiature leurs sont déconseillés pour des raisons de sécurité.

Et les élites accélèrent le rythme.

3 millions de Français sont sans travail. Quelle est cette la logique d’importer encore de la main d’œuvre ? En démocratie, il serait permis de poser la question, et d’obtenir une réponse. En démocratie…

Il me semble que pour faire croire que les immigrés sont une chance pour la France, il va falloir réformer la loterie nationale.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

67
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz