FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 1 février 2013

Les parents d’un lycéen de l’Avesnois, dans le Nord, ont porté plainte contre un professeur. Ils l’accusent de leur avoir extorqué près de 2.000 euros pour fermer les yeux sur une bêtise de leur fils.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Tout commence le 9 décembre 2011. Un professeur de lycée, âgé de 53 ans, affirme avoir reçu une boulette de papier en plein visage, pendant la classe. Depuis l’incident, il souffrirait de maux de tête.

Il convoque alors les parents de l’élève et leur propose de conclure un « marché » : 10.000 euros et il ne dira rien à sa hiérarchie. Après quelques discussions, la somme baisse, jusqu’à 7.500 euros ; le professeur prépare un véritable contrat, qu’il fait signer aux parents, qui s’engagent à verser chaque mois 300 euros à l’enseignant. De façon très précise, le document grave dans le marbre les dates de versement, et le type de règlement accepté, le mandat cash.

Les versements mensuels se déroulent de façon normale à partir de juin 2012. Mais, surprise, il y a trois semaines, l’élève en question est exclu définitivement du lycée, pour « oisiveté ». Un incident qui va tout déclencher : le père, agent de maintenance, demande des explications au proviseur du lycée, et lui déballe toute l’histoire. C’est alors le proviseur qui lui conseille de porter plainte contre l’enseignant, qui lui, nie de façon catégorique.

http://www.franceinfo.fr/justice/un-professeur-accuse-de-faire-chanter-des-parents-d-eleves-878827-2013-01-31#main-content

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz