FLASH
[18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 2 février 2013

Après la fouille à corps d’un homme interpellé pour refus d’obtempérer et délit de fuite, le sous-brigadier a sorti son arme et l’a placée sur la tempe de l’individu.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Un policier parisien, poursuivi pour avoir braqué son arme non chargée sur la tempe d’un gardé à vue, a été condamné jeudi à six mois de prison avec sursis et une interdiction d’exercer ses fonctions, selon une source judiciaire vendredi.

Les faits remontent au 2 novembre 2010, au commissariat de la Goutte d’Or, dans le XVIIIe arrodissement de Paris, après la fouille à corps d’un homme interpellé pour refus d’obtempérer et délit de fuite.

Selon les déclarations du gardé à vue, le sous-brigadier avait sorti son arme de service, dont il avait actionné la culasse, avant de la lui placer sur la tempe, le menaçant de faire la même chose avec un pistolet chargé.

Déjà l’objet de trois sanctions disciplinaires

En dépit des dénégations du policier, accusant de racisme ses collègues qui avaient confirmé les déclarations du gardé à vue, le tribunal correctionnel de Paris l’a reconnu coupable de violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique.

Outre la peine de prison avec sursis, le tribunal a prononcé une peine complémentaire d’interdiction d’exercer la profession de fonctionnaire de police, estimant qu’il n’a pas sa place dans cette administration.

Le fonctionnaire avait déjà fait l’objet de trois sanctions disciplinaires.

Les magistrats n’ont en revanche pas inscrit cette peine à son casier judiciaire au regard de ses possibilités de réinsertion.

http://www.bfmtv.com/societe/un-policier-condamne-avoir-place-arme-tempe-dun-suspect-438916.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz