FLASH
[21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  |  Règlement de compte hier soir à Marseille. 2 individus armés (fusil à pompe) ont tué un homme à la Bricarde  |  Pendant la nuit, 2 roquettes tirées depuis la Syrie ont atteint le Golan – pas de blessé  |  [20/10/2017] #Pologne : 8 blessés dans une attaque au couteau dans le centre commercial VIVO à Stalowa Wola  |  Une ex-assistante parlementaire porte plainte contre le député LREM Christophe Arend pour harcèlement et agression sexuelle  |  Une ex-salafiste porte plainte contre Tariq Ramadan pour “viol, agression sexuelle et harcèlement”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 2 février 2013

Après la fouille à corps d’un homme interpellé pour refus d’obtempérer et délit de fuite, le sous-brigadier a sorti son arme et l’a placée sur la tempe de l’individu.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Un policier parisien, poursuivi pour avoir braqué son arme non chargée sur la tempe d’un gardé à vue, a été condamné jeudi à six mois de prison avec sursis et une interdiction d’exercer ses fonctions, selon une source judiciaire vendredi.

Les faits remontent au 2 novembre 2010, au commissariat de la Goutte d’Or, dans le XVIIIe arrodissement de Paris, après la fouille à corps d’un homme interpellé pour refus d’obtempérer et délit de fuite.

Selon les déclarations du gardé à vue, le sous-brigadier avait sorti son arme de service, dont il avait actionné la culasse, avant de la lui placer sur la tempe, le menaçant de faire la même chose avec un pistolet chargé.

Déjà l’objet de trois sanctions disciplinaires

En dépit des dénégations du policier, accusant de racisme ses collègues qui avaient confirmé les déclarations du gardé à vue, le tribunal correctionnel de Paris l’a reconnu coupable de violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique.

Outre la peine de prison avec sursis, le tribunal a prononcé une peine complémentaire d’interdiction d’exercer la profession de fonctionnaire de police, estimant qu’il n’a pas sa place dans cette administration.

Le fonctionnaire avait déjà fait l’objet de trois sanctions disciplinaires.

Les magistrats n’ont en revanche pas inscrit cette peine à son casier judiciaire au regard de ses possibilités de réinsertion.

http://www.bfmtv.com/societe/un-policier-condamne-avoir-place-arme-tempe-dun-suspect-438916.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz