FLASH
[23/11/2017] Ce n’est pas un gag (hélas) : le groupe EELV à la mairie de paris veut rebaptiser la journée du patrimoine en journée du matrimoine  |  Les forces irakiennes lancent l’opération finale pour nettoyer les dernières bases d’Isis dans le désert  |  [22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  |  Israël détruit les habitations de deux monstres arabes palestiniens ayant commis des attentants  |  Israël dejoue une tentative de faire entrer des tonnes d’explosifs à Gaza. Pourquoi ne construisent ils pas une économie ?  |  A court d’analogies (facho, suprémaciste, Hitler et Mussolini sont très usés), les Trump haters le comparent maintenant à Charles Manson  |  Républicain soupçonné de harcèlement sexuel> Démocrates: « il doit démissionner ». Démocrate accusé> Démocrates disent: « il faut enquêter »  |  Explosion de démissions de politiciens, journalistes, artistes Démocrates américains accusés de harcèlement sexuel (ou pire)  |  Morale socialiste: Hollande savait que Thomas Thévenoud fraudait le fisc quand il l’a nommé secrétaire d’État au Commerce extérieur  |  Les discussions entre le Hamas et le Fatah du Caire tournent mal, *encore*  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 2 février 2013

Après la fouille à corps d’un homme interpellé pour refus d’obtempérer et délit de fuite, le sous-brigadier a sorti son arme et l’a placée sur la tempe de l’individu.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Un policier parisien, poursuivi pour avoir braqué son arme non chargée sur la tempe d’un gardé à vue, a été condamné jeudi à six mois de prison avec sursis et une interdiction d’exercer ses fonctions, selon une source judiciaire vendredi.

Les faits remontent au 2 novembre 2010, au commissariat de la Goutte d’Or, dans le XVIIIe arrodissement de Paris, après la fouille à corps d’un homme interpellé pour refus d’obtempérer et délit de fuite.

Selon les déclarations du gardé à vue, le sous-brigadier avait sorti son arme de service, dont il avait actionné la culasse, avant de la lui placer sur la tempe, le menaçant de faire la même chose avec un pistolet chargé.

Déjà l’objet de trois sanctions disciplinaires

En dépit des dénégations du policier, accusant de racisme ses collègues qui avaient confirmé les déclarations du gardé à vue, le tribunal correctionnel de Paris l’a reconnu coupable de violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique.

Outre la peine de prison avec sursis, le tribunal a prononcé une peine complémentaire d’interdiction d’exercer la profession de fonctionnaire de police, estimant qu’il n’a pas sa place dans cette administration.

Le fonctionnaire avait déjà fait l’objet de trois sanctions disciplinaires.

Les magistrats n’ont en revanche pas inscrit cette peine à son casier judiciaire au regard de ses possibilités de réinsertion.

http://www.bfmtv.com/societe/un-policier-condamne-avoir-place-arme-tempe-dun-suspect-438916.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz