FLASH
[14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 février 2013

femme-pantalons-1

Michel Garroté, réd en chef – C’est une histoire géopolitique, vestimentaire et vraie ; et, non pas, un gag. Après l’interdiction pour les femmes de porter pantalons, voici l’interdiction pour les femmes de porter jupes et jupettes. Nous sommes en 2013. Cela se passe en France. Le monde entier s’en tape. C’est presque un peu comique en fait. Car une paire de pantalons, chez une femme, ce n’est pas l’égal de l’homme ; ça s’avère même plutôt sexy, chez les femmes, de nos jours, un pantalon. On pourrait donc presque affirmer que le pantalon féminin est une nouvelle forme de sexisme macho, de voyeurisme masculin. Une histoire vraie, écrivais-je, une histoire vraie – de la plus haute importance en cette période de crise économique que subissent les Françaises et Français – histoire vraie qui s’étend sur la période 1799 – 2013, rien que ça !

femme-pantalons-2

Les faits. La ministre française des Droits des femmes Najat Belkacem abroge la loi parisienne interdisant le port du pantalon aux femmes. Loi qui date de 1799, rapporte son ministère dans un communiqué qui n’est pas une fatwa. La loi parisienne interdisant aux femmes le port de tout autre pantalon que celui d’équitation date de novembre 1799. Les chantres de la révolution dite française – avec sa mamelue Marianne en jupe affublée d’un chemisier dépoitraillé – n’étaient donc que de sales machos, d’indécrottables phallocrates, des mecs réac, des laïcards absolutistes et intégristes. Hadj !

femme-pantalons-3

Le document oblige les femmes souhaitant porter des vêtements masculins à solliciter une autorisation spéciale auprès du chef de la police. A défaut de cette autorisation, la contrevenante risque d’être arrêtée. En 1909, les autorités de la capitale atténuent la loi et permettent le port de pantalon aux femmes à vélo ou à cheval.

femme-pantalons-4

En 2011, un groupe des députés écolos déplore la subsistance de l’ordonnance, estimant qu’elle n’a plus aucun sens. Cependant, la préfecture de police indique que le document en question relève de l’archéologie juridique et que la police a d’autres priorités. Sans blagues, tu m’étonnes…

La demande est renouvelée en juillet 2012, cette fois par le sénateur UMP Alain Houpert, un mec donc, qui explique que la portée symbolique de ce texte peut heurter les sensibilités modernes. Je suppose qu’il est interdit d’en rire.

Le 31 janvier 2013, le ministère les Droits des femmes proclame – sous Belkacem – la loi interdisant le port du pantalon aux femmes incompatible avec les principes d’égalité entre les femmes et les hommes qui sont inscrits dans la Constitution et les engagements européens de la France. Question bête : une femme en jupe, ça reste légal tout de même ?

SANS PANTALONS !
SANS PANTALONS !

Ça ne rigole pas, on dirait.

Et pourtant il y aurait de quoi rire et pleurer de rire.

« De cette incompatibilité découle l’abrogation implicite de l’ordonnance du 7 novembre 1799 qui est donc dépourvue de tout effet juridique et ne constitue qu’une pièce d’archives, conservée comme telle par la Préfecture de police de Paris », écrit le ministère dans le Journal Officiel.

C’est légal au moins, tout ça ?

Dernière précision à l’attention des communicants et avocats de Madame Belkacem : le titre du présent article, « Najat Belkacem interdit aux femmes le port de la jupe », est humoristique.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Pantalon court ou long ?
Pantalon court ou long ?

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz