Quantcast
FLASH
[23/03/2019] Violences contre les #Giletsjaunes: Une femme gravement blessée à Nice après une charge. Tombée au sol, sa tête a percuté un plot. France 3 PACA publie une vidéo de la scène  |  Somalie : des immeubles gouvernementaux de Mogadishu frappés par une série d’attaques d’al Shabaab à la voiture piégée  |  [21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 février 2013

femme-pantalons-1

Michel Garroté, réd en chef – C’est une histoire géopolitique, vestimentaire et vraie ; et, non pas, un gag. Après l’interdiction pour les femmes de porter pantalons, voici l’interdiction pour les femmes de porter jupes et jupettes. Nous sommes en 2013. Cela se passe en France. Le monde entier s’en tape. C’est presque un peu comique en fait. Car une paire de pantalons, chez une femme, ce n’est pas l’égal de l’homme ; ça s’avère même plutôt sexy, chez les femmes, de nos jours, un pantalon. On pourrait donc presque affirmer que le pantalon féminin est une nouvelle forme de sexisme macho, de voyeurisme masculin. Une histoire vraie, écrivais-je, une histoire vraie – de la plus haute importance en cette période de crise économique que subissent les Françaises et Français – histoire vraie qui s’étend sur la période 1799 – 2013, rien que ça !

femme-pantalons-2

Les faits. La ministre française des Droits des femmes Najat Belkacem abroge la loi parisienne interdisant le port du pantalon aux femmes. Loi qui date de 1799, rapporte son ministère dans un communiqué qui n’est pas une fatwa. La loi parisienne interdisant aux femmes le port de tout autre pantalon que celui d’équitation date de novembre 1799. Les chantres de la révolution dite française – avec sa mamelue Marianne en jupe affublée d’un chemisier dépoitraillé – n’étaient donc que de sales machos, d’indécrottables phallocrates, des mecs réac, des laïcards absolutistes et intégristes. Hadj !

femme-pantalons-3

Le document oblige les femmes souhaitant porter des vêtements masculins à solliciter une autorisation spéciale auprès du chef de la police. A défaut de cette autorisation, la contrevenante risque d’être arrêtée. En 1909, les autorités de la capitale atténuent la loi et permettent le port de pantalon aux femmes à vélo ou à cheval.

femme-pantalons-4

En 2011, un groupe des députés écolos déplore la subsistance de l’ordonnance, estimant qu’elle n’a plus aucun sens. Cependant, la préfecture de police indique que le document en question relève de l’archéologie juridique et que la police a d’autres priorités. Sans blagues, tu m’étonnes…

La demande est renouvelée en juillet 2012, cette fois par le sénateur UMP Alain Houpert, un mec donc, qui explique que la portée symbolique de ce texte peut heurter les sensibilités modernes. Je suppose qu’il est interdit d’en rire.

Le 31 janvier 2013, le ministère les Droits des femmes proclame – sous Belkacem – la loi interdisant le port du pantalon aux femmes incompatible avec les principes d’égalité entre les femmes et les hommes qui sont inscrits dans la Constitution et les engagements européens de la France. Question bête : une femme en jupe, ça reste légal tout de même ?

SANS PANTALONS !
SANS PANTALONS !

Ça ne rigole pas, on dirait.

Et pourtant il y aurait de quoi rire et pleurer de rire.

« De cette incompatibilité découle l’abrogation implicite de l’ordonnance du 7 novembre 1799 qui est donc dépourvue de tout effet juridique et ne constitue qu’une pièce d’archives, conservée comme telle par la Préfecture de police de Paris », écrit le ministère dans le Journal Officiel.

C’est légal au moins, tout ça ?

Dernière précision à l’attention des communicants et avocats de Madame Belkacem : le titre du présent article, « Najat Belkacem interdit aux femmes le port de la jupe », est humoristique.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Pantalon court ou long ?
Pantalon court ou long ?

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :