FLASH
[23/09/2017] Dans son discours en Alabama, Trump dit littéralement : « virez moi ces footballeurs fils de putes qui refusent d’honorer notre drapeau »  |  Algérie : le gouvernement interdit le voile intégral à l’école  |  Chelles : un membre du gang des barbares retourne déjà en prison  |  [22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  |  [21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  |  [20/09/2017] Vicieux, Mélenchon l’homme du peuple voyage en Business quand ses collègues sont en éco  |  Attentat de Londres : 2 nouvelles arrestations, 4 musulmans sont actuellement interrogés  |  Vicieux, quand Obama était président, il a beaucoup critiqué Wall Street. Maintenant il y fait des conférences payées 400 000$  |  Tremblement de terre au Mexique : 160 morts  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 4 février 2013

Il n’a reçu qu’une peine légère pour avoir tué sauvagement sa fillette de 5 ans. Mais un homme ne peut être condamné à mort en Arabie saoudite pour le meurtre de sa femme ou de son enfant.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Un prédicateur saoudien a été récemment condamné à une courte peine de prison et à verser une compensation financière pour le viol et le meurtre de sa fille de 5 ans, ont rapporté samedi 3 militantes des droits humains. Ces dernières ont dénoncé la mansuétude du jugement, l’estimant révélatrice du statut des femmes dans le pays.

Selon ces militantes saoudiennes, la petite Lama, hospitalisée le 25 décembre 2011 avec le crâne fracassé, des côtes cassées, des traces de brûlures et un ongle arraché, a succombé à ses blessures le 22 octobre.

La mère, qui était divorcée et n’avait pas pu voir sa fille dans les mois précédant l’hospitalisation, et une assistante sociale ont aussi évoqué des séquelles de viols particulièrement cruels, selon ces militantes.

Préceptes islamiques

Le père qui participait régulièrement à des émissions de télévision sur les préceptes islamiques, a reconnu être l’auteur de ces atrocités.

Le 26 janvier, il a été condamné à verser une compensation financière à la mère, appelée «prix du sang» dans la jurisprudence saoudienne basée sur la charia (loi islamique), et à une peine de prison correspondant à la durée de sa détention préventive, selon les militantes.

En Arabie saoudite, qui procède chaque année à des dizaines d’exécutions, le viol et le meurtre sont passibles de la peine capitale. Mais un homme ne peut pas être condamné à mort pour le meurtre de son enfant ou de son épouse, qui valent en général entre 5 et 12 ans de prison à leurs auteurs.

Femmes sous tutelle

Dans leur communiqué, les trois militantes saoudiennes ont dénoncé la mansuétude du jugement à l’égard du père, l’estimant révélatrice du statut des femmes en Arabie saoudite, où une interprétation rigoriste de l’islam les place sous le tutorat des hommes.

Les Saoudiennes sont interdites de volant, doivent sortir couvertes et ne peuvent voyager à l’étranger qu’accompagnées d’un proche parent. La mixité reste interdite sur les lieux de travail et à l’école.

http://www.24heures.ch/monde/asie-oceanie/Peine-tres-legere-pour-un-homme-ayant-viole-et-tue-sa-fille-/story/16016066

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz