FLASH
[17/01/2018] Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  |  Durant la nuit, l’armée israélienne a détruit un tunnel terroriste du Hamas au sud de Gaza  |  [11/01/2018] Des imbéciles affirment que Trump n’a aucun succès économique. Et ça ?! Sondage Quinnipiac: 66% des Américains pensent que l’économie est “Excellente/ bonne” et c’est le meilleur score depuis que ce sondage existe  |  En caméra cachée, James O’Keefe a pris Twitter la main dans le sac avouant qu’ils suppriment des comptes d’opinions politiques qui leur déplaisent – et nous risquons d’être censuré par Twitter de l’écrire  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Abbé Alain Arbez le 5 février 2013

url

RENOUER AVEC L’ELAN INITIAL DE LA FOI CHRETIENNE

La Conférence des Evêques suisses a décidé d’instituer un « Dies Judaïcus » (jour du judaïsme) chaque année lors du 2ème dimanche de carême. Cette démarche n’a rien d’exotique, car, comme l’affirmait le pape Jean Paul II, très engagé dans ce sens, « qui rencontre Jésus Christ, rencontre le judaïsme ! ».

Il s’agit donc, pour le peuple chrétien, de prendre davantage conscience de ce que la tradition hébraïque a signifié dans le passé, mais aussi de ce qu’elle représente aujourd’hui, pour nous, disciples de ce Juif Jésus né sous la loi de Moïse, et membre du peuple d’Israël. Soyons conscients du fait que Marie, les apôtres, et les membres actifs des premières communautés, étaient des juifs pratiquants. Nous avons par conséquent un lien intrinsèque avec le judaïsme et avec nos « frères aînés », non pas dans un sens archéologique, mais dans une dimension vivante et actuelle : l’Eglise catholique a en effet une relation privilégiée avec les Juifs comme avec aucune autre religion, car nous sommes de la même famille spirituelle, celle de l’Alliance, qui d’ailleurs sous sa version première reste en vigueur, car « Dieu ne reprend pas ses engagements » (Paul aux Romains).

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Catholiques, protestants, orthodoxes, nous partageons avec la Synagogue les livres du Premier Testament, et avons une magnifique prière commune : les psaumes. Tout ceci a été rappelé par le Concile Vatican II, avec la déclaration « Nostra Aetate », qui a aboli la notion irresponsable de « déicide », et qui a exprimé le renoncement de l’Eglise à son ancienne prétention de « remplacer » le peuple juif. Ce retour aux sources et cette clarification ont, dans les décennies suivantes, fait l’objet de nombreux textes officiels à haute teneur théologique et oecuménique.

Dans l’Unité pastorale Nations/St-Jean, cette Journée particulière sera solennisée le 24 février par une messe chantée en hébreu à St Antoine de Padoue à 10h00 suivie d’une conférence-discussion sur les étapes marquantes du dialogue judéo-chrétien depuis Vatican II, le même dimanche 24, à 17h. à la salle de la cure, (rez) 17 rue Schaub. Le pasteur Bernard Buunk interviendra également lors de la messe et à la conférence.

Saisissons ces opportunités pour éclairer notre réflexion et approfondir notre foi en Eglise, en enrichissant notre spiritualité biblique. C’est en ravivant notre mémoire que nous activons notre présent et que nous posons les jalons de notre avenir, sous la mouvance de l’Esprit.

© Abbé Alain René Arbez, curé.

Relations avec le judaïsme.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz