FLASH
[15/12/2017] Amsterdam : la situation est sous le contrôle de la police, l’homme armé d’un couteau a été neutralisé  |  Israël : 3 terroristes arabes palestiniens tués lors d’affrontements  |  Amsterdam aéroport : la police a tiré sur un homme armé d’un couteau  |  Allemagne : Mülheim annule les célébrations de Hanukah en raison de la menace antisémite des magnifiques migrants de Merkel  |  Viktor Orban: « En Hongrie, il n’y aura pas de zones de non-droit. Il n’y aura pas de quartiers où nos femmes et nos filles seront poursuivies par des racailles »  |  [14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Abbé Alain Arbez le 5 février 2013

url

RENOUER AVEC L’ELAN INITIAL DE LA FOI CHRETIENNE

La Conférence des Evêques suisses a décidé d’instituer un « Dies Judaïcus » (jour du judaïsme) chaque année lors du 2ème dimanche de carême. Cette démarche n’a rien d’exotique, car, comme l’affirmait le pape Jean Paul II, très engagé dans ce sens, « qui rencontre Jésus Christ, rencontre le judaïsme ! ».

Il s’agit donc, pour le peuple chrétien, de prendre davantage conscience de ce que la tradition hébraïque a signifié dans le passé, mais aussi de ce qu’elle représente aujourd’hui, pour nous, disciples de ce Juif Jésus né sous la loi de Moïse, et membre du peuple d’Israël. Soyons conscients du fait que Marie, les apôtres, et les membres actifs des premières communautés, étaient des juifs pratiquants. Nous avons par conséquent un lien intrinsèque avec le judaïsme et avec nos « frères aînés », non pas dans un sens archéologique, mais dans une dimension vivante et actuelle : l’Eglise catholique a en effet une relation privilégiée avec les Juifs comme avec aucune autre religion, car nous sommes de la même famille spirituelle, celle de l’Alliance, qui d’ailleurs sous sa version première reste en vigueur, car « Dieu ne reprend pas ses engagements » (Paul aux Romains).

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Catholiques, protestants, orthodoxes, nous partageons avec la Synagogue les livres du Premier Testament, et avons une magnifique prière commune : les psaumes. Tout ceci a été rappelé par le Concile Vatican II, avec la déclaration « Nostra Aetate », qui a aboli la notion irresponsable de « déicide », et qui a exprimé le renoncement de l’Eglise à son ancienne prétention de « remplacer » le peuple juif. Ce retour aux sources et cette clarification ont, dans les décennies suivantes, fait l’objet de nombreux textes officiels à haute teneur théologique et oecuménique.

Dans l’Unité pastorale Nations/St-Jean, cette Journée particulière sera solennisée le 24 février par une messe chantée en hébreu à St Antoine de Padoue à 10h00 suivie d’une conférence-discussion sur les étapes marquantes du dialogue judéo-chrétien depuis Vatican II, le même dimanche 24, à 17h. à la salle de la cure, (rez) 17 rue Schaub. Le pasteur Bernard Buunk interviendra également lors de la messe et à la conférence.

Saisissons ces opportunités pour éclairer notre réflexion et approfondir notre foi en Eglise, en enrichissant notre spiritualité biblique. C’est en ravivant notre mémoire que nous activons notre présent et que nous posons les jalons de notre avenir, sous la mouvance de l’Esprit.

© Abbé Alain René Arbez, curé.

Relations avec le judaïsme.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz