FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Abbé Alain Arbez le 5 février 2013

url

RENOUER AVEC L’ELAN INITIAL DE LA FOI CHRETIENNE

La Conférence des Evêques suisses a décidé d’instituer un « Dies Judaïcus » (jour du judaïsme) chaque année lors du 2ème dimanche de carême. Cette démarche n’a rien d’exotique, car, comme l’affirmait le pape Jean Paul II, très engagé dans ce sens, « qui rencontre Jésus Christ, rencontre le judaïsme ! ».

Il s’agit donc, pour le peuple chrétien, de prendre davantage conscience de ce que la tradition hébraïque a signifié dans le passé, mais aussi de ce qu’elle représente aujourd’hui, pour nous, disciples de ce Juif Jésus né sous la loi de Moïse, et membre du peuple d’Israël. Soyons conscients du fait que Marie, les apôtres, et les membres actifs des premières communautés, étaient des juifs pratiquants. Nous avons par conséquent un lien intrinsèque avec le judaïsme et avec nos « frères aînés », non pas dans un sens archéologique, mais dans une dimension vivante et actuelle : l’Eglise catholique a en effet une relation privilégiée avec les Juifs comme avec aucune autre religion, car nous sommes de la même famille spirituelle, celle de l’Alliance, qui d’ailleurs sous sa version première reste en vigueur, car « Dieu ne reprend pas ses engagements » (Paul aux Romains).

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Catholiques, protestants, orthodoxes, nous partageons avec la Synagogue les livres du Premier Testament, et avons une magnifique prière commune : les psaumes. Tout ceci a été rappelé par le Concile Vatican II, avec la déclaration « Nostra Aetate », qui a aboli la notion irresponsable de « déicide », et qui a exprimé le renoncement de l’Eglise à son ancienne prétention de « remplacer » le peuple juif. Ce retour aux sources et cette clarification ont, dans les décennies suivantes, fait l’objet de nombreux textes officiels à haute teneur théologique et oecuménique.

Dans l’Unité pastorale Nations/St-Jean, cette Journée particulière sera solennisée le 24 février par une messe chantée en hébreu à St Antoine de Padoue à 10h00 suivie d’une conférence-discussion sur les étapes marquantes du dialogue judéo-chrétien depuis Vatican II, le même dimanche 24, à 17h. à la salle de la cure, (rez) 17 rue Schaub. Le pasteur Bernard Buunk interviendra également lors de la messe et à la conférence.

Saisissons ces opportunités pour éclairer notre réflexion et approfondir notre foi en Eglise, en enrichissant notre spiritualité biblique. C’est en ravivant notre mémoire que nous activons notre présent et que nous posons les jalons de notre avenir, sous la mouvance de l’Esprit.

© Abbé Alain René Arbez, curé.

Relations avec le judaïsme.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz