FLASH
[21/08/2018] Chômage, déficit, pouvoir d’achat : l’effet Macron ne marche pas, l’effet Trump fonctionne à fond, donc les médias crachent sur Trump  |  Une statue de la Vierge à l’Enfant décapitée dans l’Île de Noirmoutier  |  Européennes 2019 : contesté voire détesté, Emmanuel Macron en mauvaise posture  |  Orly : un « jeune » à scooter meurt en fuyant un contrôle de police, l’IGPN saisie  |  [20/08/2018] Tsahal à arrêté 11 islamistes palestiniens à Hebron et à Jérusalem lors de raids pour rechercher des terroristes  |  Le prix de la vie selon la justice française : Le migrant illégal de 19 ans qui a poignardé 4 personnes à Périgueux lundi 13 août n’a été condamné qu’à 3 ans de prison ferme  |  Paris : Une policière porte secours à des passagers après un accident mortel qu’ils ont provoqué, dans le 19e, et se fait violemment frapper par le passager rescapé!  |  Le chef de la police municipale de Villevaudé, en Seine-et-Marne, a été violemment agressé dimanche à son domicile par « plusieurs personnes » qui l’ont roué de coup  |  Barcelone attentat islamique : Un homme armé d’un couteau a tenté d’attaquer des policiers en hurlant Allahou Akbar (Allah est le plus grand)  |  Saint-Paul-Trois-Châteaux (26) : un homme de 45 ans tué de 9 coups de couteau, un autre homme blessé, suspect appréhendé, motif inconnu  |  Marseille : encore un adolescent de 16 ans poignardé pour un mauvais regard  |  Tsahal a ouvert le feu sur un terroriste musulman qui a tiré dans leur direction dans le nord de Gaza. Aucun blessé parmi les troupes israéliennes n’a été signalé  |  Un terroriste musulman a tiré des coups de feu sur l’ambassade des États-Unis à Ankara. La police a déclenché une chasse à l’homme et recherche un véhicule blanc suspect  |  [17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 5 février 2013

La voiture du principal a été la cible d’un tir de cocktail Molotov jeudi. Le lendemain, le véhicule d’un intervenant était également visé. Ce lundi midi, c’est un parent d’élève qui s’en est pris verbalement à des membres de l’établissement. Les professeurs réclament davantage de sécurité.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La soixantaine de professeurs du collège d’Etouvie a exercé ce lundi après-midi son droit de retrait à la suite de divers évènements « graves ».

Le but de l’équipe éducative était de sensibiliser sur la dégradation du climat dans l’établissement, régulièrement perturbé par des incivilités.

Preuve en est : jeudi dernier, la voiture du principal du collège a été la cible d’un cocktail Molotov lancé par deux personnes encagoulées. « Heureusement, il n’a pas pris feu ».

Le lendemain, un nouveau cocktail était lancé contre la voiture d’un intervenant du GRETA. Des effets ont été volés dans son véhicule.

Mais, c’est un nouvel incident survenu ce lundi midi qui a déclenché le mouvement des professeurs. « Lors d’une réunion de présentation des dotations horaires pour l’an prochain, un parent d’élève a réussi à pénétrer dans la salle et a agressé verbalement le principal, ainsi qu’un conseiller principal d’éducation et le principal adjoint. Ce sont ces trois faits qui nous motivent aujourd’hui à alerter sur ce qui se passe dans le collège », disent Stéphane Goret et Damien Seynave, enseignants depuis six ans à Etouvie. Incivilités quotidiennes

Les incivilités sont devenues le quotidien de l’équipe éducative : crachats, bousculades, agressions physiques et verbales de la part d’élèves, « mais aussi de jeunes extérieurs à l’établissement ».

Ces faits incitent les professeurs à demander aujourd’hui des effectifs supplémentaires pour encadrer les jeunes et surtout les abords du collège. « Le rectorat dispose de brigades mobiles qu’il peut faire intervenir dans les établissements, mais nous n’en voulons pas. Nous voulons des effectifs en plus, clairement identifiés comme faisant partie de l’équipe éducative et facilement identifiables comme tels par les jeunes ».

Le Directeur administratif des services de l’Education nationale (DASEN) devait se rendre cet après-midi au collège d’Etouvie pour rencontrer ces professeurs excédés.

http://www.courrier-picard.fr/courrier/Actualites/Info-regionale/Droit-de-retrait-au-college-apres-une-serie-d-incivilites

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz