Quantcast
FLASH
[18/09/2019] Une terroriste arabe palestinienne a été tuée alors qu’elle tentait d’attaquer des soldats israéliens avec un couteau  |  [17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 5 février 2013

fabius-635x357

Suite au déclenchement de l’opération Serval au Mali, l’ambassadeur de France en Israël Christophe Bigot a été convoqué au Ministère israélien des Affaires étrangères : « Nous demandons aux dirigeants français (…) de faire preuve de retenue, car ces actes sont contre-productifs et rendent plus difficile la reprise des négociations directes entre le Mali et les islamistes du nord », a affirmé le porte-parole du ministère des affaires étagères israélien.

Shimon Peres « préoccupé » a appelé Hollande

Le président israélien s’est entretenu hier au téléphone avec le président François Hollande, à qui il a conseillé de « ne pas tomber dans des provocations qui peuvent dégénérer ».

Shimon Peres a cependant évité de prendre partie en désignant un responsable dans ce « déchainement de violence ». « L’urgence n’est pas de condamner. L’urgence est d’arrêter », a-t-il déclaré.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La France est appelée à la retenue 

Les ministres israéliens ont rédigé un document, envoyé à l’ONU, réclamant la « cessation urgente des hostilités ». Ils soutiennent les efforts de médiation du président malien et « demandent l’intervention du secrétaire général des Nations unis (Ban Ki-moon) dans la région ».

La réponse de la France doit être proportionnée

Le texte remis à l’ONU condamne les deux parties. Les combattants islamistes sont appelés à « cesser immédiatement » leurs attaques contre le Mali – un acte que les israéliens « condamnent avec force »-, tandis que la France est appelée à la retenue. « La France a le droit de protéger la population malienne de ce genre d’attaques, mais pour cela, sa réponse doit être proportionnée ».

Avigdor Lieberman, ministre israélien des affaires étrangères, a déclaré à Laurent Fabius que la guerre n’est pas une option. Ce n’est jamais une solution. Il y a urgence à intervenir. Il y a deux mots clé: « urgence et cessez-le-feu », a déclaré le ministre à l’issue d’une visite d’une journée en France.

Le chef de la diplomatie isaélienne a quitté Jérusalem pour la France « pour appeler l’ensemble des parties à arrêter l’escalade et proposer l’aide d’Israël pour parvenir à un cessez-le-feu immédiat », a annoncé le ministère.

PS: certains diplomates cités dans cet article n’ont pas compris que cet article est un exercice de retournement des exactes critiques formulées contre Israël. Cet article est destiné à montrer qu’en politique étrangère, la France n’est pas en position de donner des leçons à Israël.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz