Publié par Michel Garroté le 6 février 2013
Fayhane al-Ghamedi
Fayhane al-Ghamedi

Michel Garroté, réd en chef – Le prédicateur saoudien Fayhane al-Ghamedi – qui avait violé Lama, sa propre fille âgée de 5 ans puis l’avait torturée et brûlée au fer à repasser – a été libéré après trois mois de détention. Fayhane al-Ghamedi participait régulièrement à des émissions de télévision sur les préceptes islamiques. La petite Lama, hospitalisée avec le crâne fracassé, des côtes cassées, des traces de brûlures et un ongle arraché, avait succombé à ses blessures.

Fayhane al-Ghamedi avait allégué pour sa défense qu’il avait des doutes sur le comportement et la virginité de sa fille. En Arabie saoudite, qui procède chaque année à des dizaines d’exécutions, le viol et le meurtre sont passibles de la peine capitale, mais un homme ne peut pas être condamné à mort pour le meurtre de son enfant ou de son épouse.

Suite à ce crime, Le cheikh Abdallah Al-Daoud, un prédicateur saoudien, a préconisé, sur une chaine de télévision saoudienne, de voiler intégralement les bébés filles dès l’âge de deux ans pour éviter le viol : « La fillette peut tenter les agresseurs sans le savoir. Si la fillette peut susciter un certain désir, ses parents doivent lui couvrir le visage et lui imposer le voile pour ne pas tenter » les hommes, a-t-il allégué.

Pour tenter d’éviter le viol intégral des bébés, l’islam saoudien propose le voile intégral de ces mêmes bébés.

Et après ça, on ose encore nous accuser, notamment en France, d’être « islamophobes ».

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

81
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz