Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 février 2013

imgres-1

Des inconnus, se disant opposés à l’intervention française au Mali, ont piraté un site officiel de l’Education nationale à Nice (sud-est), menaçant de s’en prendre à la Tour Eiffel, a-t-on appris auprès des autorités vendredi.

Les hackers ont posté, sous le titre « au nom d’Allah, le tout miséricordieux, le très miséricordieux », un message sur fond noir en français et en arabe, sur le site du rectorat de Nice (division régionale de l’Education nationale).

La page piratée comporte également une photo de la Tour Eiffel accompagnée de la mention « prochaine cible », a confirmé le rectorat.

Ils écrivent que « la décision du gouvernement français d’intervenir au Mali ne sert pas vraiment ses intérêts ».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Selon le quotidien régional Nice Matin, les hackers auraient également évoqué, sur la page d’accueil du site www.ac-nice.fr/ia83, « une agression, une oppression et une injustice envers les serviteurs d’Allah qui ne vous engendrera que des tempêtes et des malheurs ».

imgres-2

Le rectorat a indiqué avoir porté plainte auprès du procureur de la République de Nice.

Saisi par le parquet, le groupe de lutte contre la cybercriminalité de la police judiciaire (PJ) a ouvert une enquête.

« On prend la chose au sérieux », a indiqué à l’AFP le chef de la PJ niçoise Philippe Frizon. « Nous cherchons à savoir à quelle heure et d’où le message a été posté et comment le ou les hackers sont arrivés à le faire bien que le site soit sécurisé ».

imgres

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz