Publié par Gaia - Dreuz le 9 février 2013

Près de 300 musulmans dont des ressortissants étrangers ont été interpellés vendredi à Saint-Pétersbourg dans le cadre d’une enquête pour « appels aux actes terroristes », a annoncé samedi la branche locale du comité d’enquête.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« 271 personnes dont des citoyens de l’Ouzbékistan, du Tadjikistan, de l’Azerbaïdjan, des ressortissants du Caucase du Nord russe ainsi qu’un Egyptien et un Afghan ont été interpellées pour vérifier leur implication présumée dans l’activité terroriste », souligne le comité dans un communiqué.

La police et le FSB (service spéciaux russes) ont mené une opération conjointe sur le marché Apraskine Dvor, dans le centre de Saint-Pétersbourg où travaillent et prient des musulmans, ressortissants de l’Asie centrale et du Caucase.

L’un des interpellés, Mourat Sarbachev, 25 ans,  de la république de Kabardino-Balkarie (Caucase russe) est soupçonné d’avoir diffusé sur internet de la littérature extrémiste et des vidéos d’actes terroristes, selon le comité d’enquête.

Le raid des forces de l’ordre s’est déroulé dans le cadre d’une enquête criminelle pour « appels aux actes terroristes » ou « incitation à la haine », écrit le comité sans plus de précisions.

« Notre objectif était d’interpeller des personnes liées à cette affaire », a précisé Dmitri Kotchetkov, porte-parole du FSB sur la télévision locale.

Selon lui, de la littérature extrémiste a été saisie au cours de perquisitions sur le marché.

http://www.letempsdz.com/content/view/85198/1/

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz