FLASH
[24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  |  [23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 février 2013

images(442)

Selma a fui avec sa fille Soumeya, il y a dix ans, pour la tirer des griffes d’un homme d’affaires saoudien qui avait décidé d’épouser son enfant.

Son mari étant décédé, son beau frère, qui était en relation d’affaires avec le Saoudien, tenta de la faire plier à sa volonté. Pour leur échapper, elle s’enfuit avec sa fille vers la Mauritanie, bien que son passeport était détenu par lui.

Apprenant que la femme et la fille étaient partis, le saoudien obstiné et fou de rage convoqua l’oncle, lui donna de l’argent, et le somma de revenir en Arabie saoudite avec la fille, sans quoi il le déposséderait de tous ses biens.

L’oncle arriva en Mauritanie, et déposa plainte auprès du procureur de la République, affirmant que la mère a enlevé la fille. Il présenta des faux papiers, et corrompit quelques personnalités influentes.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Résultat, la femme et sa fille furent arrêtées et emprisonnées.

L’histoire se propagea comme une traînée de poudre et la femme lutta pour que son beau-frère ne ramène pas sa fille au Golfe. Le parquet transféra l’affaire devant un tribunal de Nouakchott, et l’honnête juge ne se laissa pas corrompre, prononça la nullité du mariage de la petite fille, et menaça l’oncle et le frère (qui s’était joint à lui) de les jeter en prison s’ils continuent à importuner les deux pauvres femmes.

Quinze ans plus tard, c’est à dire maintenant, la petite fille est devenue une maman de 25 ans, mariée à un Mauritanien avec lequel elle a trois enfants, et elle est retournée avec lui vivre en Arabie Saoudite.

L’homme d’affaire saoudien, qui n’a pas pardonné, est revenu à la charge et la menace maintenant de jeter en prison son époux si elle refuse de l’épouser.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.elhourriya.net/fr/fait-divers/7032-mauritanie.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz