Quantcast
FLASH
[18/03/2019] Attentat islamique #Utrecht : La police a identifié le suspect dans la fusillade du train: Gökman Tanis, 37 ans, turc  |  La menace terroriste a atteint son plus haut niveau à #Utrecht à la suite de la fusillade (1 mort, 9 blessés). Toutes les mosquées ont été évacuées et les écoles fermées  |  Dans un tweet, la police #Utrecht qui enquête sur la fusillade sur la place 24oktoberplein ce matin évoque maintenant un « motif terroriste possible »  |  Attentat aux Pays-Bas à #Utrecht : L’unité anti-terroriste est sur place  |  Marseille : une étudiante de 21 ans poignardée à mort par un homme qui tentait de voler son smartphone  |  Le paradoxe de Gaza : les Palestiniens n’en peuvent plus du Hamas, mais Israël a besoin d’un ennemi qu’il connaît bien  |  Israël : attentat islamique évité au tombeau des Patriarches : le terroriste armé d’un couteau a été neutralisé  |  Pays Bas : 1 mort et 9 blessés dans ce qui ressemble à un attentat islamique à Utrecht – le suspect s’est enfui  |  [17/03/2019] Grande-Bretagne : une attaque au couteau à Stanwell où un jeune de 19 ans a été poignardé hier soir, a été classée « attentat terroriste »  |  Israël attentat terroriste islamiste : 2 morts  |  [16/03/2019] Les #GiletsJaunes attaquent : à Paris, les policiers dans 2 voitures de police ont dû rebrousser chemin pour éviter d’être attaqués  |  #GiletsJaunes : des violences signalées à Paris. Les GJ ont vu que le gouvernement ne comprend que la violence, alors ils recommencent pour être vraiment entendus  |  [15/03/2019] Attentat en Nouvelle-Zélande : 1/ Dreuz 1er média francophone à révéler que l’auteur est un néo-nazi. 2/ 1er à dire que ce n’est pas un attentat islamophobe mais raciste  |  Sur @CNN, Mehdi Hasan, chroniqueur de Intercept, fait le lien entre la fusillade dans une mosquée néo-zélandaise et le président #Trump  |  Attentat néo-nazi en Nouvelle Zélande : le nouveau bilan est de 49 morts, 50 blessés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 11 février 2013

La mauvaise blague ! Air France est assignée devant le tribunal des référés de Bobigny (Seine-Saint-Denis) le 25 février après qu’un de ses commandants de bord a plaisanté sur le Roi du Maroc, à la suite d’un retard au décollage du vol AF 2497 Casablanca-Paris, le 5 décembre dernier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Au micro, le pilote avait ironisé sur ce retard de vingt minutes de son vol dû à la présence sur la piste de l’avion de sa majesté Mohamed VI.

D’après RTL qui a rapporté cette information, le commandant avait encouragé les passagers mécontents à «s’adresser directement à Mohammed VI, Palais Royal, Rabat». Cette petite phrase n’a pas laissé tous les passagers indifférents. Certains se sont constitués en collectif et ont décidé d’attaquer la compagnie aérienne française. Ils dénoncent « l’expression la plus infâme d’un certain complexe de supériorité hérité de la période coloniale… ». L’incident a fait grand bruit au Maroc. Mais on affirme, de source officielle marocaine, que le Roi Mohamed VI n’est «pour rien» dans cette affaire et que la palais n’a fait «aucun commentaire» sur cette histoire. Le PDG d’Air France, Alexandre de Juniac, a déjà présenté ses excuses par lettre aux passagers mécontents et annoncé que le commandant de bord, auteur de cette boutade, serait convoqué par sa hiérarchie. Rien n’y fait, le collectif de passagers ne digère pas ce trait d’humour. Il a décidé de porter l’affaire devant la justice et d’obtenir la copie des bandes audio du cockpit au décollage.

http://www.leparisien.fr/international/blague-d-un-pilote-sur-le-roi-du-maroc-air-france-assignee-en-justice-11-02-2013-2558443.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :