FLASH
[23/10/2017] Sinaï : L’Etat islamique a capturé 3 membres du Hamas qui creusaient un tunnel terroriste  |  La télévision locale catalane TV3 refuse la mise sous tutelle de Madrid  |  [22/10/2017] Trump aux Européens : « ne nous soutenez pas contre l’Iran, continuez à faire des affaires avec eux, vous avez besoin de cet argent »  |  46% des Américains pensent que les médias fabriquent entièrement des histoires au sujet de Donald Trump. Combien en France le savent?  |  Interrogée au point de passage que la gauche veut supprimer, 1 arabe palestinienne a avoué vouloir commettre un attentat en Israël  |  [21/10/2017] Tchéquie : Libéraux populistes (Babis) 30,7%, Extrême droite SPD 11%, Conservateurs ODS 10,6%  |  Élections tchèques : le milliardaire populiste anti-migrants Babis largement devant  |  Trump va rendre publiques les archives sur la mort de Kennedy – la CIA veut les garder secrètes 20 ans de plus  |  Espagne : le gouvernement prévoit la destitution du président catalan Puigdemont dans les 6 mois  |  Espagne : Le gouvernement suspend l’autonomie de la Catalogne (application article 155)  |  L’Assemblée a voté la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des ménages d’ici 2020 : ça va coûter très cher aux Français  |  Israël a tiré sur les positions de l’artillerie syrienne après 5 roquettes tirées sur le Golan  |  Elus du personnel : leur nombre devrait baisser nettement dans les grandes entreprises (enfin)  |  Egypte : 58 policiers tués lors d’un attentat de l’organisation Hasm à Giza au sud du Caire  |  #Allemagne : plusieurs personnes ont été blessées dans une attaque de couteau à Munich  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 11 février 2013

url-2

Trois civils ont été tués hier dimanche dans les affrontements qui ont opposé un groupe de jihadistes aux forces françaises et maliennes à Gao, dans le Nord du Mali, et ont fait 17 blessés, apprend-on ce lundi de sources militaires et médicales.

A l’hôpital, « nous avons reçu 15 blessés par balle, tous civils », a indiqué un médecin urgentiste, Fatoumata Kanté. « Les blessés étaient tous civils, nous n’avons reçu aucun islamiste », a confirmé le chirurgien Jiteye Moulaye.

Deux civils morts reposent a la morgue, tandis qu’un troisième cadavre, lui aussi civil selon des proches, a été retrouvé dans la cour du gouvernorat proche des combats, selon un journaliste de l’AFP.

Un commerçant du marché de Gao, où se situe le commissariat dans lequel les jihadistes s’étaient retranchés, évoque « cinq personnes mortes (…) tuées par des balles perdues ». « C’étaient des commerçants dans le marché, des frères », a ajouté Malik Maïga.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’affirmation est plausible, les cadavres n’étant pas systématiquement amenés à la morgue, ont jugé les médecins.

Deux soldats maliens ont également été légèrement blessés, selon un haut gradé malien, ce qu’ont confirmé les médecins. L’officier a indiqué qu’à sa connaissance, « au moins deux terroristes » ont été tués.

La ville de Gao, la plus grande du nord du Mali, a été dimanche le théâtre de violents combats de rue de plusieurs heures opposant des soldats maliens et français aux combattants jihadistes, et marquant une nouvelle étape du conflit.

Ils y ont aussi commis les premiers attentats suicides de l’histoire du Mali.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

url-1

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz