Publié par Gaia - Dreuz le 12 février 2013

De cette soirée de samedi à dimanche très alcoolisée, Bachir dit n’avoir aucun souvenir. À vrai dire, « l’ami » auquel il a asséné deux coups de couteau, souffrait d’une identique amnésie lorsqu’on l’a transporté à l’hôpital.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ce soir-là, Bachir, 44 ans, a passé la soirée avec trois autres personnes dans un foyer AFTAM d’Orléans. Les quatre hommes avaient décidé de fêter le nouvel an chinois. Le moins que l’on puisse dire est qu’ils ont bien arrosé la nouvelle année.

Bachir présentait une alcoolémie de plus de 2 grammes lorsqu’il s’est armé d’un couteau et a frappé à deux reprises l’un des convives (lequel avait plus de 3 grammes d’alcool dans le sang), d’abord au bras, puis au cou, manquant de peu de lui sectionner la carotide.

Selon un témoin de la scène, le ton serait monté à la suite d’une dispute relative à la compagne de la victime.

Jugé en comparution immédiate, ce lundi, Bachir a écopé de six mois de prison avec sursis. À son encontre, le procureur de la République avait requis neuf mois ferme et un mandat de dépôt.

http://www.larep.fr/loiret/actualite/2013/02/12/du-sursis-pour-lauteur-des-coups-de-couteau-1441307.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

9
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz