FLASH
[20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 février 2013

La guerre familiale s’est terminée par des excuses, ce mardi à la barre du tribunal correctionnel d’Angoulême. Mais deux des quatre prévenus n’ont pas échappé à la prison ferme. Le 29 janvier dernier, il est environ 23 heures lorsque deux frères débarquent dans un pavillon, rue de Saint-Michel, à Angoulême. Ils veulent en découdre avec une autre fratrie qui partage des liens de parenté avec eux. Les deux frères accusent leurs adversaires d’avoir proférer des insultes à leur encontre sur internet. Un affrontement « en ligne » sous fond de bisbilles pour cause de stupéfiants. L’explication tourne rapidement à l’affrontement. C’est l’escalade. Plusieurs coups de poings et de pieds sont échangés. Un fusil de chasse est sorti dans chaque camp et des coups de feu sont tirés de chaque côté. Deux voitures sont touchées mais personne n’est blessé.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Qui a tiré en premier ? Difficile de le déterminer. A la barre , deux versions s’affrontent.  Toujours est-il que les conséquences aurait pu être dramatiques. « Les menaces, chez nous, ça ne se fait pas. On a inventé des lois pour régler ça », souligne un des prévenus âgé de 26 ans pour expliquer sa volonté d’en découdre. « Vous ne trouvez pas que votre réaction est démesurée pour des injures ? », demande le président Dominique Chinour. « Voilà ce que donne la justice privée pour trois fois rien. Ça donne la guérilla ! », poursuit-il.

Les auteurs des coups de feu n’ont pas échappé à la prison ferme. Patrick Maillé, 23 ans, a écopé de 18 mois de prison dont 12 mois avec sursis, assortis d’une mise à l’épreuve de deux ans, et d’une amende de 150 €. Son frère de 35 ans devra verser une amende de 300 €. Dans le camp des Pierdon, un des deux frères âgé de 24 ans, a écopé de 12 mois de prison dont huit avec sursis, assortis d’une mise à l’épreuve de deux ans, et d’une amende de 150 €. Son frère de 26 ans a été condamné a une peine de trois mois de sursis et à une amende de 100 €.

http://www.charentelibre.fr/2013/02/12/fusillade-en-famille-pour-des-insultes-un-prisonnier-partout-au-tribunal,1139171.php?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz