FLASH
[18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  |  [15/02/2019] Alsace: des #giletsjaunes ont tenté de bloquer le journal ‘DNA’  |  Sur les 10 dernières années, 65% des tests de missile de l’Iran ont échoué : où ils sont terriblement malchanceux, ou quelqu’un les aide à être malchanceux  |  [14/02/2019] Le Sénat approuve la nomination de William Barr au poste de ministre de la Justice (et j’espère que cette fois Trump a fait le bon choix et que des têtes vont tomber)  |  Dernier sondage élection israélienne : Likoud (centre droit, Netanyahu) : 32 points. Resilience (centriste) 20, Yesh Atid (centre gauche) 11, New Right 10  |  Historique et impressionnant : Netanyahou est assis aux côtés du ministre des Affaires étrangères du Yémen au sommet de Varsovie  |  [13/02/2019] Le taux d’approbation du travail de Trump a progressé de 7 points après le shutdown  |  [12/02/2019] Slovaquie : refus total de l’islam, refus de construire même une seule mosquée  |  On le savait mais mieux vaut le signaler : après 2 ans d’enquête, 200 témoins interrogés, 300 000 documents confidentiels analysés, le Sénat confirme : aucune preuve de collusion entre Trump et la Russie  |  Gaza : Israël offre la réhabilitation de la population contre la démilitarisation – le Hamas refuse  |  Un tribunal fédéral américain a jugé le narco trafiquant El Chapo coupable de 10 chefs d’accusation, qui peuvent lui valoir le reste de sa vie en prison  |  [11/02/2019] Londres : pour tenter de subjuguer l’épidémie, les condamnés pour agression au couteau seront tagués avec un GPS à leur sortie de prison  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 février 2013

La guerre familiale s’est terminée par des excuses, ce mardi à la barre du tribunal correctionnel d’Angoulême. Mais deux des quatre prévenus n’ont pas échappé à la prison ferme. Le 29 janvier dernier, il est environ 23 heures lorsque deux frères débarquent dans un pavillon, rue de Saint-Michel, à Angoulême. Ils veulent en découdre avec une autre fratrie qui partage des liens de parenté avec eux. Les deux frères accusent leurs adversaires d’avoir proférer des insultes à leur encontre sur internet. Un affrontement « en ligne » sous fond de bisbilles pour cause de stupéfiants. L’explication tourne rapidement à l’affrontement. C’est l’escalade. Plusieurs coups de poings et de pieds sont échangés. Un fusil de chasse est sorti dans chaque camp et des coups de feu sont tirés de chaque côté. Deux voitures sont touchées mais personne n’est blessé.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Qui a tiré en premier ? Difficile de le déterminer. A la barre , deux versions s’affrontent.  Toujours est-il que les conséquences aurait pu être dramatiques. « Les menaces, chez nous, ça ne se fait pas. On a inventé des lois pour régler ça », souligne un des prévenus âgé de 26 ans pour expliquer sa volonté d’en découdre. « Vous ne trouvez pas que votre réaction est démesurée pour des injures ? », demande le président Dominique Chinour. « Voilà ce que donne la justice privée pour trois fois rien. Ça donne la guérilla ! », poursuit-il.

Les auteurs des coups de feu n’ont pas échappé à la prison ferme. Patrick Maillé, 23 ans, a écopé de 18 mois de prison dont 12 mois avec sursis, assortis d’une mise à l’épreuve de deux ans, et d’une amende de 150 €. Son frère de 35 ans devra verser une amende de 300 €. Dans le camp des Pierdon, un des deux frères âgé de 24 ans, a écopé de 12 mois de prison dont huit avec sursis, assortis d’une mise à l’épreuve de deux ans, et d’une amende de 150 €. Son frère de 26 ans a été condamné a une peine de trois mois de sursis et à une amende de 100 €.

http://www.charentelibre.fr/2013/02/12/fusillade-en-famille-pour-des-insultes-un-prisonnier-partout-au-tribunal,1139171.php?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :