Publié par Jean-Patrick Grumberg le 12 février 2013

url

Interrogez un étranger, il vous dira que les parisiennes sont élégantes, sophistiquées, jolies, et coquines.

… Non ?

 

Et puisque les féministes sont silencieuses, j’en conclus que de leur point de vue, la burqa est l’aboutissement de la libération des femmes.

Mais toutes les femmes n’ont pas la lâcheté des féministes, plus hardies à nous faire débarrasser la table qu’à affronter les islamistes, empêtrées qu’elles sont encore dans leur rigides schémas ou n’existe qu’un seul oppresseur et qu’un seul oppressé.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Certaines femmes résistent déjà, et ce ne sont pas les féministes. Personne ne contestera leur dénonciation de l’islam liberticide.

imgres-5

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

46
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz