FLASH
[25/04/2018] Si Melania Trump était démocrate, elle serait chaque mois en couverture des magazines féminins du monde entier. Et les journalistes se disent neutres et honnêtes ?  |  Harry Reid aux démocrates : « Moins on parle d’impeachment [de Trump], mieux c’est pour nous »  |  Dennis Prager sur Fox : « Attention, la liste des best-sellers du New York Times n’est pas réelle. Elle ne mentionne pas les livres conservateurs et religieux ! »  |  Effet Trump : « le site nucléaire de Corée du Nord a été détruit », affirment des scientifiques  |  Effet Macron : Ricoh licencie 360 personnes en France. Effet Trump : Apple crée 20 000 emplois aux USA. Et c’est Trump le taré ?  |  [24/04/2018] Effet Trump : le PIB des Etats-Unis dépasse les prévisions et atteint son plus haut en 15 ans : de quoi être exciter la haine des médias  |  Allemagne 1930 : un leader juif met en garde de ne pas porter de kippa en public en raison des attaques antisémites. Cette mise en garde vient d’être réitérée en 2018  |  Dans une déclaration, l’Autorité palestinienne refuse tout compromis pour atteindre la paix avec Israël  |  La religion de paix frappe encore : 6 morts, 15 blessés dans 3 attentats suicides à Quetta au Pakistan  |  [23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  |  Un juif orthodoxe a été poignardé il y a quelques minutes près de l’Empire State Building à Manhattan  |  Toronto : le conducteur du Van qui a foncé sur la foule a été arrêté (8 blessés, 2 morts)  |  Toronto : 10 blessés, 2 morts par un Van qui a foncé dans la foule dans le quartier juif. Accident ou attentat ?  |  Gaza : Un terroriste s’est fait explosé et a blessé trois autres personnes dans un accident du travail « mystérieux » à Beit Lahiya  |  [22/04/2018] Afghanistan : un membre de la religion de paix fait exploser une bombe dans un bureau de vote de Kaboul : 31 morts  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 13 février 2013

Mohamed-Ahmed-al-Tayeb

Pour qui te prends-tu donc, Ahmed al-Tayyeb ? Pour Benoît XVII ?

Michel Garroté, réd en chef –- Habemus Papam ! L’AFP raconte – avec une complaisance et une complicité dignes du pire dhimmi capitulard imaginable – que de meilleures relations entre l’Eglise et Al-Azhar, la plus haute autorité de l’islam sunnite au Caire, dépendront de la position du futur pape sur le monde musulman (ndmg – « l’islam sunnite au Caire », c’est la formule utilisée par l’AFP pour parler de l’intégrisme violent des Frères Musulmans). « La reprise des relations avec le Vatican dépend de la nouvelle atmosphère créée par le futur pape », affirme Mahmoud Azab, conseiller du grand imam d’Al-Azhar, Ahmed al-Tayyeb, pour les questions inter-religieuses. « L’initiative est maintenant entre les mains du Vatican », souligne-t-il. En 2006, Benoît XVI avait provoqué une brouille avec le monde musulman en citant un empereur byzantin décrivant le prophète Mahomet comme propageant des idées « mauvaises et inhumaines » par la violence.

L’AFP : Le dialogue avait repris en 2009 avant d’être de nouveau rompu après un appel du pape à protéger les minorités chrétiennes, à la suite d’un attentat suicide contre une église d’Alexandrie en Egypte, dans la nuit du 31 décembre 2010 au 1er janvier 2011. A l’époque, Al-Azhar avait décidé de suspendre ses rencontres avec le Vatican, considérant des déclarations de Benoît XVI sur les chrétiens d’Orient comme des « attaques répétées contre l’islam » (ndmg – menace propagandiste nazislamiste ?).

L’AFP : L’influent théologien qatari d’origine égyptienne Youssef al-Qaradaoui a indiqué que son Union internationale des oulémas musulmans boycottait le pape depuis ses déclarations de 2006 (ndmg – Benoît XVI avait donc vu juste…). « Maintenant, Dieu a voulu que nous reprenions le dialogue, après l’élection d’un nouveau pape », dit-il en se disant « optimiste ». Un tel dialogue se tiendrait alors que les islamistes sont devenus la première force politique dans plusieurs pays de la région suite aux soulèvements arabes de 2011, compliquant davantage les relations avec les minorités chrétiennes (ndmg – « compliquant davantage les relations » ? De qui se moque-t-on ici ?).

L’AFP : Des groupes pragmatiques comme les Frères musulmans au pouvoir en Egypte vont probablement accueillir favorablement un dialogue « étant donné leur désir de donner une bonne image », selon Achraf al-Chérif, professeur de sciences politiques à l’Université américaine du Caire (ndmg – « Des groupes pragmatiques comme les Frères musulmans », c’est encore une formule utilisée par l’AFP pour parler de l’intégrisme violent des Frères Musulmans). Les mouvements salafistes, des fondamentalistes musulmans, sont traditionnellement moins ouverts à des discussions inter-religieuses, mais d’après M. Chérif, ils pourraient ne pas avoir d’objections car « le dialogue est essentiellement une formalité ».

L’AFP : « Généralement, les islamistes n’auront pas d’impact négatif sur les chances d’un dialogue », selon lui. Al-Azhar et le Vatican avaient tenu des dialogues sur la coexistence du temps de Jean-Paul II, le prédécesseur de Benoît XVI. Une reprise du dialogue devrait être basée sur une relation entre institutions, pas sur des liens entre personnes, estime Hassan Waguih, qui enseigne les sciences politiques à l’Université d’Al-Azhar (ndmg-« qui enseigne les sciences politiques », c’est la formule utilisée par l’AFP pour dire « qui enseigne la charia »).

L’AFP : « Le danger est dans le fait de réduire la relation à une relation personnelle. Cela doit être une relation institutionnelle », souligne-t-il. Le futur pape, selon lui, devra s’attaquer aux problèmes entre le Vatican et les musulmans et inciter « au respect mutuel ». Après ses déclarations en 2006 qui avaient provoqué des manifestations dans des pays musulmans, « Le futur pape ne devra pas attaquer l’islam », déclare un haut responsable d’Al-Azhar, Mahmoud Achour, pour qui les relations avec le Vatican doivent être basées sur le principe que les religions « se complètent, plutôt que d’être en compétition » conclut l’AFP.

« Le futur pape ne devra pas attaquer l’islam » ?

Sur dreuz.info, nous attaquerions l’islam à la place du futur pape, s’il le fallait.

Ou plutôt, indépendamment du futur pape, nous continuerons, de toute façon, « d’attaquer l’islam », qui lui, ne cesse de nous attaquer et de nous menacer en toute impunité.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et source contaminée :

http://www.lexpress.fr/actualites/1/styles/des-dignitaires-musulmans-esperent-un-dialogue-apres-la-renonciation-du-pape_1220155.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz