FLASH
[18/01/2018] Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 13 février 2013

Mohamed-Ahmed-al-Tayeb

Pour qui te prends-tu donc, Ahmed al-Tayyeb ? Pour Benoît XVII ?

Michel Garroté, réd en chef –- Habemus Papam ! L’AFP raconte – avec une complaisance et une complicité dignes du pire dhimmi capitulard imaginable – que de meilleures relations entre l’Eglise et Al-Azhar, la plus haute autorité de l’islam sunnite au Caire, dépendront de la position du futur pape sur le monde musulman (ndmg – « l’islam sunnite au Caire », c’est la formule utilisée par l’AFP pour parler de l’intégrisme violent des Frères Musulmans). « La reprise des relations avec le Vatican dépend de la nouvelle atmosphère créée par le futur pape », affirme Mahmoud Azab, conseiller du grand imam d’Al-Azhar, Ahmed al-Tayyeb, pour les questions inter-religieuses. « L’initiative est maintenant entre les mains du Vatican », souligne-t-il. En 2006, Benoît XVI avait provoqué une brouille avec le monde musulman en citant un empereur byzantin décrivant le prophète Mahomet comme propageant des idées « mauvaises et inhumaines » par la violence.

L’AFP : Le dialogue avait repris en 2009 avant d’être de nouveau rompu après un appel du pape à protéger les minorités chrétiennes, à la suite d’un attentat suicide contre une église d’Alexandrie en Egypte, dans la nuit du 31 décembre 2010 au 1er janvier 2011. A l’époque, Al-Azhar avait décidé de suspendre ses rencontres avec le Vatican, considérant des déclarations de Benoît XVI sur les chrétiens d’Orient comme des « attaques répétées contre l’islam » (ndmg – menace propagandiste nazislamiste ?).

L’AFP : L’influent théologien qatari d’origine égyptienne Youssef al-Qaradaoui a indiqué que son Union internationale des oulémas musulmans boycottait le pape depuis ses déclarations de 2006 (ndmg – Benoît XVI avait donc vu juste…). « Maintenant, Dieu a voulu que nous reprenions le dialogue, après l’élection d’un nouveau pape », dit-il en se disant « optimiste ». Un tel dialogue se tiendrait alors que les islamistes sont devenus la première force politique dans plusieurs pays de la région suite aux soulèvements arabes de 2011, compliquant davantage les relations avec les minorités chrétiennes (ndmg – « compliquant davantage les relations » ? De qui se moque-t-on ici ?).

L’AFP : Des groupes pragmatiques comme les Frères musulmans au pouvoir en Egypte vont probablement accueillir favorablement un dialogue « étant donné leur désir de donner une bonne image », selon Achraf al-Chérif, professeur de sciences politiques à l’Université américaine du Caire (ndmg – « Des groupes pragmatiques comme les Frères musulmans », c’est encore une formule utilisée par l’AFP pour parler de l’intégrisme violent des Frères Musulmans). Les mouvements salafistes, des fondamentalistes musulmans, sont traditionnellement moins ouverts à des discussions inter-religieuses, mais d’après M. Chérif, ils pourraient ne pas avoir d’objections car « le dialogue est essentiellement une formalité ».

L’AFP : « Généralement, les islamistes n’auront pas d’impact négatif sur les chances d’un dialogue », selon lui. Al-Azhar et le Vatican avaient tenu des dialogues sur la coexistence du temps de Jean-Paul II, le prédécesseur de Benoît XVI. Une reprise du dialogue devrait être basée sur une relation entre institutions, pas sur des liens entre personnes, estime Hassan Waguih, qui enseigne les sciences politiques à l’Université d’Al-Azhar (ndmg-« qui enseigne les sciences politiques », c’est la formule utilisée par l’AFP pour dire « qui enseigne la charia »).

L’AFP : « Le danger est dans le fait de réduire la relation à une relation personnelle. Cela doit être une relation institutionnelle », souligne-t-il. Le futur pape, selon lui, devra s’attaquer aux problèmes entre le Vatican et les musulmans et inciter « au respect mutuel ». Après ses déclarations en 2006 qui avaient provoqué des manifestations dans des pays musulmans, « Le futur pape ne devra pas attaquer l’islam », déclare un haut responsable d’Al-Azhar, Mahmoud Achour, pour qui les relations avec le Vatican doivent être basées sur le principe que les religions « se complètent, plutôt que d’être en compétition » conclut l’AFP.

« Le futur pape ne devra pas attaquer l’islam » ?

Sur dreuz.info, nous attaquerions l’islam à la place du futur pape, s’il le fallait.

Ou plutôt, indépendamment du futur pape, nous continuerons, de toute façon, « d’attaquer l’islam », qui lui, ne cesse de nous attaquer et de nous menacer en toute impunité.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

Et source contaminée :

http://www.lexpress.fr/actualites/1/styles/des-dignitaires-musulmans-esperent-un-dialogue-apres-la-renonciation-du-pape_1220155.html

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz