FLASH
[17/08/2018] Jérusalem : attentat au couteau, un policier blessé par un terroriste musulman palestinien, qui a été neutralisé  |  Dreuz lance un appel aux lecteurs: aidez-nous à passer au crible pendant 24 h les Fake News des radios du service public français  |  Laurent Ruquier défend son ami Gilbert Rozon, accusé d’agressions sexuelles: « Il n’a tué personne » (non, il a juste violé plusieurs femmes)  |  Suisse : à Genève 5 jeunes femmes sauvagement tabassées, 2 blessées graves, par « des Maghrébins de cités venus de France »  |  Automobiliste tué par balle à Paris: le policier mis en examen et interdit d’exercer  |  Une ex-esclave sexuelle yézidi aurait fui l’Allemagne après y avoir revu son bourreau, infiltré parmi les réfugiés  |  Grenoble : 2 migrants Albanais tirent des coups de feu sur un groupe de personnes et sont interpellés après une course-poursuite  |  Primes en liquide : Claude Guéant condamné en appel à la prison ferme  |  Effet Trump : l’emploi des jeunes est au plus bas depuis 50 ans – quel horrible président ce Trump  |  « Nous ne voulons pas de migrants africains, ils ne viennent pas pour travailler pour les aides sociales » Andrej Babiš, premier ministre tchèque  |  Un engin explosif a détoné en Italie, près d’un siège du parti La Ligue  |  Israël : durant la nuit, l’armée a arrêté en Judée Samarie un terroriste musulman palestinien recherché  |  [16/08/2018] La ‘Reine du soul’ Aretha Franklin est décédée d’un cancer du pancréas à l’âge de 76 ans  |  1 terroriste du FPLP d’un camp de réfugiés palestiniens du sud Liban a été arrêté alors qu’il entrait en Israël avec un passeport belge  |  Tsahal a arrêté 8 terroristes musulmans pendant la nuit en Judée et en Samarie, dans le cadre des opérations de lutte contre le terrorisme  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 février 2013

Cette semaine, 42 898t de biens, nourriture et gaz ont été livrées à la population de Gaza depuis Israël dans 390 camions.

Gaza a exporté, par Israël, 2.1 tonnes de tomates, 3.9 tonnes de poivrons et 4.9 tonnes de tomates cerises.

2360 personnes ont été autorisées à traverser le passage d’Erez.

Voici le détail :

BDExCKpCUAAwfCr.jpg-large

Une des questions qui revient en permanence est : « qui paye ? ». Qui finance ces dizaines de milliers de tonnes de marchandises ? Ci-dessous, nous publions un glossaire sous forme de questions et de réponses sur l’origine de ces marchandises et leur financement.

Qui paye les biens et marchandises qui pénètrent chaque semaine par centaines de camions à Gaza ?

Les biens sont achetés par des Gazaouis ou des organisations humanitaires.

Ces biens sont achetés et payés par des hommes d’affaires de Gaza qui travaillent dans le commerce de gros. Ils reçoivent l’autorisation d’entrer en Israël pour des périodes allant d’une journée à plusieurs semaines (selon leurs types de commerce, des personnes et de leurs liens avec les autorités israéliennes) afin d’acheter les marchandises qu’ils souhaitent revendre à Gaza. Ce sont donc des personnes privées qui financent l’achat et la livraisons des marchandises.

L’argent des Israéliens n’est en aucun cas utilisé pour l’achat des marchandises livrées à la population de Gaza.

Et le transport, ces centaines de camions, la logistique ?

Les points de passages (Erez et Kerem Shalom) sont gérés par l’armée israélienne.

Des camions civils israéliens amènent les marchandises au passage de Kerem Shalom. Un à un, les camions sont déchargés, inspectés, et ensuite rechargés sur des camions palestiniens.

le Hamas laisse faire ?

Cela dépend. Certains transports paient parfois des « taxes » imposées par le Hamas pour pouvoir atteindre les villes, au risque de perdre toutes les marchandises. C’est une des manières de financer le régime de la terreur.

Et les tunnels de contrebande vers l’Egypte ?

Vous serez surpris, mais en fait, ils fonctionnent selon les lois du marché ! Les Gazaouis amènent de la marchandise via les tunnels creusés entre l’Egypte et la bande de Gaza quand les prix, en incluant les « taxes » de passage demandées par les tunneliers et éventuellement le Hamas, sont moins chers qu’en Israël, et que les biens peuvent être transportés depuis l’Egypte.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz