Quantcast
FLASH
[20/03/2019] Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  |  Nice : 2 frères, suspectés d’avoir poignardé 1 homme puis d’avoir tenté de l’écraser alors qu’il était secouru par des sapeurs-pompiers, sont en garde à vue  |  #Acte19 vers la grosse castagne ? Militaires de Sentinelle mobilisés. Macron : « Nous ne pouvons pas laisser une infime minorité violente abîmer notre pays et détériorer l’image de la France à l’étranger. Les prochains jours seront donc décisifs»  |  La police néo-zélandaise a arrêté le tireur de Christchurch alors qu’il était en route pour une 3e attaque  |  « Vous savez que la fête juive de Pourim a commencé quand vous voyez des girafes dans les synagogues »  |  #Israël : 3 colons arabes #palestiniens coupables de crimes terroristes ont été éliminés durant la nuit dans la province juive de Judée, illégalement occupée par les Palestiniens  |  [19/03/2019] Le parlement de Nouvelle-Zélande a ouvert sa session d’hier avec un texte de la sourate al-Baqarah, en arabe et en anglais – pourquoi il n’y a jamais ça pour les chrétiens massacrés par les islamistes ?  |  Bisounours : à Bordeaux, un homme avec un brassard « jihad » a attaqué un policier dans un commissariat  |  [18/03/2019] Tsahal vient d’appréhender plusieurs Palestiniens qui se sont infiltrés en Israël depuis Gaza – ce qui n’est jamais bon signe pour la sécurité des innocents  |  Le terroriste islamique d’#Utrecht a été arrêté par la police  |  Attentat islamique #Utrecht : La police a identifié le suspect dans la fusillade du train: Gökman Tanis, 37 ans, turc  |  La menace terroriste a atteint son plus haut niveau à #Utrecht à la suite de la fusillade (1 mort, 9 blessés). Toutes les mosquées ont été évacuées et les écoles fermées  |  Dans un tweet, la police #Utrecht qui enquête sur la fusillade sur la place 24oktoberplein ce matin évoque maintenant un « motif terroriste possible »  |  Attentat aux Pays-Bas à #Utrecht : L’unité anti-terroriste est sur place  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 14 février 2013

Cette semaine, 42 898t de biens, nourriture et gaz ont été livrées à la population de Gaza depuis Israël dans 390 camions.

Gaza a exporté, par Israël, 2.1 tonnes de tomates, 3.9 tonnes de poivrons et 4.9 tonnes de tomates cerises.

2360 personnes ont été autorisées à traverser le passage d’Erez.

Voici le détail :

BDExCKpCUAAwfCr.jpg-large

Une des questions qui revient en permanence est : « qui paye ? ». Qui finance ces dizaines de milliers de tonnes de marchandises ? Ci-dessous, nous publions un glossaire sous forme de questions et de réponses sur l’origine de ces marchandises et leur financement.

Qui paye les biens et marchandises qui pénètrent chaque semaine par centaines de camions à Gaza ?

Les biens sont achetés par des Gazaouis ou des organisations humanitaires.

Ces biens sont achetés et payés par des hommes d’affaires de Gaza qui travaillent dans le commerce de gros. Ils reçoivent l’autorisation d’entrer en Israël pour des périodes allant d’une journée à plusieurs semaines (selon leurs types de commerce, des personnes et de leurs liens avec les autorités israéliennes) afin d’acheter les marchandises qu’ils souhaitent revendre à Gaza. Ce sont donc des personnes privées qui financent l’achat et la livraisons des marchandises.

L’argent des Israéliens n’est en aucun cas utilisé pour l’achat des marchandises livrées à la population de Gaza.

Et le transport, ces centaines de camions, la logistique ?

Les points de passages (Erez et Kerem Shalom) sont gérés par l’armée israélienne.

Des camions civils israéliens amènent les marchandises au passage de Kerem Shalom. Un à un, les camions sont déchargés, inspectés, et ensuite rechargés sur des camions palestiniens.

le Hamas laisse faire ?

Cela dépend. Certains transports paient parfois des « taxes » imposées par le Hamas pour pouvoir atteindre les villes, au risque de perdre toutes les marchandises. C’est une des manières de financer le régime de la terreur.

Et les tunnels de contrebande vers l’Egypte ?

Vous serez surpris, mais en fait, ils fonctionnent selon les lois du marché ! Les Gazaouis amènent de la marchandise via les tunnels creusés entre l’Egypte et la bande de Gaza quand les prix, en incluant les « taxes » de passage demandées par les tunneliers et éventuellement le Hamas, sont moins chers qu’en Israël, et que les biens peuvent être transportés depuis l’Egypte.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :