FLASH
[20/07/2018] Effet Trump: La production pétrolière américaine vient d’établir un nouveau record de tous les temps  |  [19/07/2018] 1000 gros bonnets Iraniens ont acheté des passeports des Comores pour voyager sans éveiller les soupçons. La bonne nouvelle est que le gouvernement comorien a changé de camp et a annulé plus de 100 passeports  |  Effet Trump: Les exportations de pétrole de l’Iran pourraient chuter de deux tiers d’ici la fin de l’année en raison des nouvelles sanctions des États-Unis, une excellente nouvelle dans la lutte contre le terrorisme mondial  |  Médias de plus en plus marginalisés: 68% des Républicains approuvent la rencontre entre Poutine et Trump que les journalistes qualifient de « trahison » (sondage CBS)  |  Effet Trump : Le chômage à travers les États-Unis est le plus faible depuis décembre 1969, selon un rapport du ministère du Travail  |  [18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 14 février 2013

Tchétchènes-France-1

Le Califat d’Azuristan

Michel Garroté, réd en chef –- Où sont passés les quatre criminels tchétchènes condamnés à quatre ans de prison en 2011 ? Rappel des faits. Des criminels tchétchènes s’étaient retrouvés sur le banc des accusés en mai 2011, après le festival de Cannes, un moment où cette ville se transforme en centre d’attraction pour les stars du monde entier et où la vie nocturne bat son plein, parallèlement aux présentations de films. Des jeunes criminels tchétchènes installés dans le sud de la France avaient tenté de pénétrer dans le club VIP Room, un établissement couru sur la Croisette. Les vigiles avaient naturellement refusé de les laisser entrer.

Les jeunes avaient alors décidé de se venger. Très tôt dans la matinée du 19 mai 2011, le minibus transportant les onze vigiles du club VIP Room au camping Le Ranch, au Cannet, près de Cannes, avait été pris en chasse par pas moins de cinq voitures. Vingt Tchétchènes âgés de 22 à 30 ans se trouvaient à l’intérieur des cinq voitures. A peine sortis du bus, les onze vigiles avaient été violemment agressés. Les vingt criminels tchétchènes étaient armés de couteaux, de battes de baseball, de barres métalliques et de matraques télescopiques. Les onze vigiles n’avaient pas pu résister aux vingt criminels et avaient été grièvement blessés, y compris à coups de couteau.

Huit des onze vigiles avaient passé entre dix et trente jours à l’hôpital. La police française avait alors ouvert une enquête et interpellé des Tchétchènes installés sur la Côte d’Azur. Le tribunal de Grasse avait condamné quatre des vingt criminels à quatre ans de prison pour coups et blessures graves. Un cinquième criminel du même groupe tchétchène est toujours en cavale depuis 2011. Il avait été condamné par contumace à cinq ans d’emprisonnement. L’on ignore, encore à ce jour, si les cinq condamnés détiennent des passeports russes ou s’ils bénéficient du statut de réfugié ou s’ils sont devenus Français.

Parmi les raisons du règlement de comptes au camping Le Ranch, on parle également d’une lutte d’influence dans les nombreux secteurs du business balnéaire du sud de la France. Beaucoup de jeunes, parmi les quelques milliers de Tchétchènes installés à Nice, à Cannes et dans d’autres villes de la Côte d’Azur, tentent leur chance dans ces secteurs. Leurs tentatives de s’y ingérer rencontrent une forte résistance de la part des franco-musulmans originaires du Maghreb qui contrôlent déjà ces secteurs. Les altercations et rivalités entre ces différents groupes entraînent constamment des affrontements, comme en 2006 par exemple, lorsque plusieurs dizaines d’individus s’étaient battus à l’arme blanche et même à l’arme à feu, faisant de nombreux blessés.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

RCAXXQ20_FBT_MANIF TCHETCHENE.JPG

Bienvenus à  Groznice

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz