FLASH
[25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 14 février 2013

Tchétchènes-France-1

Le Califat d’Azuristan

Michel Garroté, réd en chef –- Où sont passés les quatre criminels tchétchènes condamnés à quatre ans de prison en 2011 ? Rappel des faits. Des criminels tchétchènes s’étaient retrouvés sur le banc des accusés en mai 2011, après le festival de Cannes, un moment où cette ville se transforme en centre d’attraction pour les stars du monde entier et où la vie nocturne bat son plein, parallèlement aux présentations de films. Des jeunes criminels tchétchènes installés dans le sud de la France avaient tenté de pénétrer dans le club VIP Room, un établissement couru sur la Croisette. Les vigiles avaient naturellement refusé de les laisser entrer.

Les jeunes avaient alors décidé de se venger. Très tôt dans la matinée du 19 mai 2011, le minibus transportant les onze vigiles du club VIP Room au camping Le Ranch, au Cannet, près de Cannes, avait été pris en chasse par pas moins de cinq voitures. Vingt Tchétchènes âgés de 22 à 30 ans se trouvaient à l’intérieur des cinq voitures. A peine sortis du bus, les onze vigiles avaient été violemment agressés. Les vingt criminels tchétchènes étaient armés de couteaux, de battes de baseball, de barres métalliques et de matraques télescopiques. Les onze vigiles n’avaient pas pu résister aux vingt criminels et avaient été grièvement blessés, y compris à coups de couteau.

Huit des onze vigiles avaient passé entre dix et trente jours à l’hôpital. La police française avait alors ouvert une enquête et interpellé des Tchétchènes installés sur la Côte d’Azur. Le tribunal de Grasse avait condamné quatre des vingt criminels à quatre ans de prison pour coups et blessures graves. Un cinquième criminel du même groupe tchétchène est toujours en cavale depuis 2011. Il avait été condamné par contumace à cinq ans d’emprisonnement. L’on ignore, encore à ce jour, si les cinq condamnés détiennent des passeports russes ou s’ils bénéficient du statut de réfugié ou s’ils sont devenus Français.

Parmi les raisons du règlement de comptes au camping Le Ranch, on parle également d’une lutte d’influence dans les nombreux secteurs du business balnéaire du sud de la France. Beaucoup de jeunes, parmi les quelques milliers de Tchétchènes installés à Nice, à Cannes et dans d’autres villes de la Côte d’Azur, tentent leur chance dans ces secteurs. Leurs tentatives de s’y ingérer rencontrent une forte résistance de la part des franco-musulmans originaires du Maghreb qui contrôlent déjà ces secteurs. Les altercations et rivalités entre ces différents groupes entraînent constamment des affrontements, comme en 2006 par exemple, lorsque plusieurs dizaines d’individus s’étaient battus à l’arme blanche et même à l’arme à feu, faisant de nombreux blessés.

Reproduction autorisée

Avec mention www.dreuz.info

RCAXXQ20_FBT_MANIF TCHETCHENE.JPG

Bienvenus à  Groznice

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz