Quantcast
FLASH
[19/05/2019] Egypte : attentat terroriste, nombreuses victimes suite à l’explosion d’un bus de touristes près des pyramides en plein ramadan  |  [18/05/2019] Effet Trump : la confiance des ménages a atteint son plus haut depuis 15 ans  |  [16/05/2019] « J’espère ne pas entrer en guerre avec l’Iran » a déclaré Trump aujourd’hui  |  Une station de radio d’un Etat Démocrate s’est rebaptisée en « Trump 103.3 FM »  |  Échec total des #antisémites du #BDS : Madonna arrive en #Israël et aucun pays ne s’est retiré de l’#Eurovision à Tel Aviv !  |  Sorties scolaires : le Sénat français vote pour l’interdiction du port du voile pour les mères accompagnatrices  |  [15/05/2019] Israël : le tremblement de terre a été mesuré à 4.6 sur l’échelle de Richter  |  Israël : léger tremblement de terre à Tel-Aviv  |  Ah les clowns! l’Autorité palestinienne dépose plainte à la CPI pour le déplacement de l’ambassade des Etats-Unis à #Jérusalem. Ils vont se prendre la même claque qu’avec la Cour d’Appel de Versailles  |  Madonna défend sa décision de se produire à l’Eurovision en #Israël: « je n’arrêterai jamais de jouer de la musique en fonction de l’agenda politique de quelqu’un »  |  [10/05/2019] Gaza : 2 roquettes tirées sur Israël ont atterri dans Gaza  |  Après le déclenchement d’émeutes à Gaza, des terroristes menacent de tirer des missiles sur Tel-Aviv si des émeutiers étaient tués  |  Deux soldats français tués lors d’un raid pour libérer des otages en Afrique de l’Ouest  |  Berlin: un musicien israélien agressé à un événement BDS contre l’Eurovision  |  [09/05/2019] Iyad el-Baghdadi, un blogueur et militant palestinien pro-démocratie, a été averti par la @CIA d’une menace sur sa vie par l’Arabie saoudie, selon The Guardian  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 février 2013

Hier, les policiers de Cavaillon dissimulaient mal une certaine stupéfaction après avoir mis fin à une affaire d’un autre âge. Pour eux, elle avait commencé à peine quelques heures plus tôt, mardi, en fin de matinée, lorsqu’une adolescente s’était présentée au commissariat.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La jeune fille, âgée de 14 ans, et qui disait se prénommer Charlotte, expliquait qu’elle était Ivoirienne, qu’elle n’avait aucun papier et, surtout, qu’elle avait été achetée à sa famille pour être conduite en France et placée chez un couple cavaillonnais où elle servait de bonne à tout faire.

Le Cavaillonnais qui l’aurait « achetée »

En un mot comme en cent, c’est une jeune « esclave » qui venait de se réfugier à l’hôtel de police. Les policiers n’ont pas tardé à se présenter chez le couple — un Ivoirien et une Française, parents de deux enfants en bas âge — où « travaillait » Charlotte. Là ils ont assuré avoir pu vérifier les déclarations de la jeune fille. Selon l’adolescente, le Cavaillonnais qui l’aurait « achetée », se serait présenté au début de l’été dernier à Dabou, son village d’origine, tout près d’Abidjan.

Et il aurait fait son « marché » dans sa famille, la choisissant pour qu’elle puisse s’occuper de la maison et des enfants. Courant septembre dernier, elle arrivait finalement en France. Au total, le Cavaillonnais aurait déboursé 4 500 € (3 M de F CFA) pour faire venir la jeune fille. Chez le couple, où elle n’était pas scolarisée, elle restait à la maison principalement pour s’occuper des enfants.

Jugement le 15 mars

Mais, selon ses dires, elle était régulièrement corrigée à coups de ceinture. C’est d’ailleurs à l’issue de l’une de ces corrections, cette fois administrée par un « ami » de son « patron », en fait un ressortissant togolais en situation irrégulière en France hébergé chez le couple, que la jeune fille a pris la fuite. Celle-ci, après avoir été entendue, a été placée dans un foyer de l’enfance à Avignon.

Le Cavaillonnais présenté hier soir devant le tribunal d’Avignon pour violences volontaires, traite des êtres humains et aide et assistance à l’entrée d’étrangers en séjour irrégulier, a obtenu un délai pour assurer sa défense et ne sera jugé que le 15 mars. En attendant, il a été placé sous écrou. Il a tout de même eu le temps d’expliquer au juge qu’il n’avait jamais acheté l’adolescente mais l’avait au contraire sortie de son village pour qu’elle ait une éducation en France.

Quant aux 4 500 €, ils n’auraient été payés que pour permettre à Charlotte de quitter son pays. Le prévenu a également assuré que c’est la jeune fille qui refusait la scolarisation. L’ami togolais sera également jugé en mars alors que la compagne du premier a été laissée libre.

http://www.laprovence.com/article/actualites/cavaillon-charlotte-etait-elle-esclave-chez-un-couple

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz