Publié par Gaia - Dreuz le 17 février 2013

Ce sont d’abord des cris qui ont alerté le voisinage, samedi peu avant 19 h 30. Ceux d’une femme qui s’égosille : « Ce mec vient d’exploser mon rétroviseur ! » Un acte de vandalisme manifestement aussi gratuit que bête.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La jeune femme, qui patientait dans sa voiture, était stationnée à proximité d’un kebab de la rue Cuvier, au centre-ville de Montbéliard. Elle sort de l’habitacle et indique alors le responsable des dégradations qui poursuivait son bonhomme de chemin.

Se voyant ainsi désigné, l’inconnu prend ses jambes à son cou dans la direction opposée à la proche gare SNCF.

« Deux ou trois hommes l’ont alors pris en chasse », rapporte un témoin, qui a observé la scène depuis une fenêtre surplombant les lieux.

Quelques instants plus tard, il entend l’un de ces hommes revenir et lancer : « Il m’a planté ! »

Ismaël, 22 ans, a effectivement reçu plusieurs coups portés avec une arme blanche. « Un coup dans l’abdomen et deux dans le bras gauche. Il présentait aussi une plaie à une oreille mais qui ne semble pas résulter d’un coup de couteau », détaille un officier de police.

L’alerte est immédiatement donnée. Tandis qu’une ambulance des sapeurs pompiers déboule sur les lieux et repart en direction de l’hôpital avec la victime à l’intérieur, plusieurs équipages de police sillonnent et arpentent les alentours à la recherche de l’auteur de l’agression.

Il ne leur faudra que quelques dizaines de minutes pour le localiser et l’interpeller. Il s’agit d’un tout jeune majeur originaire de Côte d’Or. Il a été placé en garde à vue où il se trouvait toujours hier soir.

Les enquêteurs restaient discrets quant aux développements de l’affaire, se refusant à faire le moindre commentaire sur les déclarations du mis en cause.

Tout juste précisaient-ils que la victime était non seulement hors de danger mais qu’elle était également ressortie de l’hôpital.

Ce sera au parquet de décider, aujourd’hui, des suites à donner à cette affaire et à opter pour la qualification de ce qui pourrait être considéré comme une tentative de meurtre.

http://www.lepays.fr/actualite/2013/02/17/poignarde-au-centre-ville

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz