FLASH
[21:12] Plus de 100 blessés selon la Croix Rouge après de violents affrontements à Beyrouth  |  Le Havre : l’auteur pro-palestinien d’une prise d’otages dans une banque a été mis en examen et écroué  |  Le bâtiment de l’Association des banques à Beyrouth est complètement saccagé  |  Un groupe de manifestants prend le contrôle du ministère des Affaires étrangères du Liban  |  Trump fournit une aide d’urgence cruciale au Liban. Les États-Unis envoient de la nourriture, de l’eau et des fournitures médicales à Beyrouth  |  « Il faut tous les pendre » est le thème des manifestations aujourd’hui à Beyrouth. « Amenez-moi des députés et je les pendrai »  |  Des manifestants prennent d’assaut le ministère de l’énergie à Beyrouth  |  Des chercheurs britanniques et allemands créent un matériau en aluminium-céramique qui ne peut pas être coupé  |  Coronavirus : Donald Trump suspend l’impôt sur les salaires jusqu’à la fin de 2020  |  L’administration de Trump envoie des troupes fédérales pour calmer les émeutes de Memphis et St-Louis que les maires n’osent pas affronter  |  Bahaa Al-Hariri : Le Hezbollah contrôle le port de Beyrouth, et nous avons besoin d’urgence d’une enquête internationale  |  Le chef des douanes libanaises, son prédécesseur, et le directeur du port ont été arrêtés  |  Beyrouth dans la rue : « Terroristes, terroristes, le Hezbollah sont des terroristes »  |  Deux ressortissants libanais abattus à Téhéran dans la même rue que la maison d’Abu Mahdi al-Muhandis, assassiné avec Soleimani en janvier  |  L’aviation israélienne a lancé de lourdes frappes sur les terroristes au nord de Gaza  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 25 février 2013

Un laboratoire suisse a découvert de la viande de porc « en très faible proportion » dans sept échantillons sur vingt de kebabs vendus dans plusieurs villes suisses, a annoncé lundi le Conseil central islamique suisse (CCIS) qui se dit choqué.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« L’analyse des échantillons révèle une très faible proportion » de viande de porc, inférieur à 0,1%, indique le CCIS dans un communiqué. Au vu de ces résultats, l’organisation estime que la présence de viande de porc – dont la consommation est interdite par la religion musulmane – dans les kebabs suisses n’est pas le résultat d’une action malveillante mais de lacunes dans le processus de production.

 

Des kebabs vendus dans neuf villes suisses Pour le CCIS, des restes de viande de porc utilisée pour la fabrication d’autres produits ont pu être en contact avec des instruments qui servent aussi à préparer les kebabs. Néanmoins, les employés du CCIS se disent « choqués » par les résultats de l’étude, effectuée dans neuf villes suisse (Bienne, Zurich, Winterthur, Bâle, Lucerne, Kreuzlingen, Lausanne et Genève).

Les échantillons de kebabs ont été pris au hasard dans ces villes, précise le CCIS. Le CCIS, qui est basé à Berne, avait décidé de commander cette étude « alarmé par le scandale récemment éclaté en Allemagne, où on apprend que 7% de viande de porc a été trouvé dans la viande pour les kebabs ».

http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/europe/suisse-de-la-viande-de-porc-dans-les-kebabs-suisses-25-02-2013-2017795.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz